La Turquie garantit un crédit de 500 millions de dollars

  • Président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan
Luanda - Le Président turc, Recept Tayip Erdogan, a annoncé ce lundi, à Luanda, un crédit de 500 millions de dollars pour accroître la coopération avec l'Angola dans les domaines les plus divers.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue angolais, João Lourenço, après avoir signé plusieurs nouveaux accords de coopération entre les deux États, Erdogan a exprimé son intérêt à soutenir le développement économique de l'Angola.

Le Chef de l'État turc, qui effectue une visite d'État en Angola, a souligné que le début des vols directs entre les deux pays vise à accroître la coopération dans les domaines de l'éducation, de l'agriculture, du tourisme et de l'industrie, y compris militaire, avec des avantages réciproques.

Il a dit qu'il y avait beaucoup à faire en Angola dans le secteur de l'énergie, dans l'exploration du potentiel agricole et gazier, ainsi que dans l'industrie militaire, pour renforcer les efforts de pacification de la région et du monde.

Recept Tayip Erdogan a indiqué qu'il appréciait les réformes en cours en Angola et les efforts pour pacifier l'Afrique australe et centrale.

Il a invité le Président João Lourenço à participer au IIIe sommet Turquie-Afrique, prévu en décembre dans ce pays eurasien.

L'homme d'État turc a défendu un monde de relations internationales plus justes, sans crainte, afin que les peuples coopèrent pour la paix et le développement dans le monde.

Les Gouvernements angolais et turc ont signé ce lundi, à Luanda, des accords de coopération en matière douanière, dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation et de l'industrie, dans le cadre de la coopération bilatérale.

Une déclaration conjointe pour la création de la Commission économique et commerciale entre les deux pays et des protocoles d'accord dans les secteurs du tourisme, du commerce, de l'industrie et de la technologie ont également été signés.

Un autre instrument juridique est lié à un protocole de coopération entre la Radio Nationale d'Angola et la Radio et Télévision de la Turquie.

La visite en Angola du Chef de l'État turc est une retribution de la visite du Président João Lourenço dans ce pays, qui a eu lieu du 27 au 29 juillet de cette année, au cours de laquelle des accords ont été paraphés dans les domaines des transports, des ressources minérales, du commerce, de l'économie et de la suppression des visas dans les passeports de service, diplomatiques et spéciaux.

L'Angola et la Turquie coopèrent depuis 1980 dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation, de la culture, de la défense, de la justice, du commerce et du sport.

La Turquie a des investissements dans les provinces de Luanda et Uíge, dans les domaines de l'industrie, du commerce, de l'éducation et de la construction civile, et les échanges commerciaux entre les deux pays totalisent actuellement 134 millions de dollars US, avec des perspectives d'atteindre 1 milliard de dollars US dans les prochaines années.

En 2020, la Turquie a investi environ 22,55 millions de dollars en Angola dans divers secteurs, et le pays africain s'intéresse à l'expérience et au potentiel des Turcs dans les industries textile, agroalimentaire et automobile, ainsi que dans la production d'appareils électroménagers et montage de tracteurs et de motos.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue angolais, João Lourenço, après avoir signé plusieurs nouveaux accords de coopération entre les deux États, Erdogan a exprimé son intérêt à soutenir le développement économique de l'Angola.

Le Chef de l'État turc, qui effectue une visite d'État en Angola, a souligné que le début des vols directs entre les deux pays vise à accroître la coopération dans les domaines de l'éducation, de l'agriculture, du tourisme et de l'industrie, y compris militaire, avec des avantages réciproques.

Il a dit qu'il y avait beaucoup à faire en Angola dans le secteur de l'énergie, dans l'exploration du potentiel agricole et gazier, ainsi que dans l'industrie militaire, pour renforcer les efforts de pacification de la région et du monde.

Recept Tayip Erdogan a indiqué qu'il appréciait les réformes en cours en Angola et les efforts pour pacifier l'Afrique australe et centrale.

Il a invité le Président João Lourenço à participer au IIIe sommet Turquie-Afrique, prévu en décembre dans ce pays eurasien.

L'homme d'État turc a défendu un monde de relations internationales plus justes, sans crainte, afin que les peuples coopèrent pour la paix et le développement dans le monde.

Les Gouvernements angolais et turc ont signé ce lundi, à Luanda, des accords de coopération en matière douanière, dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation et de l'industrie, dans le cadre de la coopération bilatérale.

Une déclaration conjointe pour la création de la Commission économique et commerciale entre les deux pays et des protocoles d'accord dans les secteurs du tourisme, du commerce, de l'industrie et de la technologie ont également été signés.

Un autre instrument juridique est lié à un protocole de coopération entre la Radio Nationale d'Angola et la Radio et Télévision de la Turquie.

La visite en Angola du Chef de l'État turc est une retribution de la visite du Président João Lourenço dans ce pays, qui a eu lieu du 27 au 29 juillet de cette année, au cours de laquelle des accords ont été paraphés dans les domaines des transports, des ressources minérales, du commerce, de l'économie et de la suppression des visas dans les passeports de service, diplomatiques et spéciaux.

L'Angola et la Turquie coopèrent depuis 1980 dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation, de la culture, de la défense, de la justice, du commerce et du sport.

La Turquie a des investissements dans les provinces de Luanda et Uíge, dans les domaines de l'industrie, du commerce, de l'éducation et de la construction civile, et les échanges commerciaux entre les deux pays totalisent actuellement 134 millions de dollars US, avec des perspectives d'atteindre 1 milliard de dollars US dans les prochaines années.

En 2020, la Turquie a investi environ 22,55 millions de dollars en Angola dans divers secteurs, et le pays africain s'intéresse à l'expérience et au potentiel des Turcs dans les industries textile, agroalimentaire et automobile, ainsi que dans la production d'appareils électroménagers et montage de tracteurs et de motos.