Le vice-président recommande le rapatriement «urgent» d'une patiente de São Tomé

  • Vice-président de la République, Bornito de Sousa (archive)
Luanda - Le vice-président de la République, Bornito de Sousa, a recommandé mercredi le rapatriement "urgent" d'un citoyenne angolaise, malade et sans assistance médicale, à São Tomé et Príncipe.

Selon une note parvenue le même jour à l’Angop, il s’agit d’une parturiente dont l'état de santé nécessite des soins et une assistance supplémentaires.

«Compte tenu de l'état de santé critique de la patiente (défaillance d'organes multiples), les médecins qui l'accompagnent, à São Tomé, ont recommandé qu'elle soit transportée dans un avion hospitalier, sous peine d'aggraver l'état de santé déjà fragile», lit-on dans la note.

Des indications ont également été données pour le suivi de la situation et que tout soit mis en œuvre pour stabiliser l'état clinique de la patiente, en vue de procédér finalement à son évacuation urgente.

Bornito de Sousa a été alerté de la situation mardi 24, lors de la visite de travail à São Tomé.

Le vice-président de la République, qui séjournait dans cette ville en mission d'État, a immédiatement mis à disposition un avion pour transporter la citoyenne angolaise afin d'être assistée à Luanda.

Un avion a déjà été envoyé dans ce pays pour amener la patiente en Angola.

 

Selon une note parvenue le même jour à l’Angop, il s’agit d’une parturiente dont l'état de santé nécessite des soins et une assistance supplémentaires.

«Compte tenu de l'état de santé critique de la patiente (défaillance d'organes multiples), les médecins qui l'accompagnent, à São Tomé, ont recommandé qu'elle soit transportée dans un avion hospitalier, sous peine d'aggraver l'état de santé déjà fragile», lit-on dans la note.

Des indications ont également été données pour le suivi de la situation et que tout soit mis en œuvre pour stabiliser l'état clinique de la patiente, en vue de procédér finalement à son évacuation urgente.

Bornito de Sousa a été alerté de la situation mardi 24, lors de la visite de travail à São Tomé.

Le vice-président de la République, qui séjournait dans cette ville en mission d'État, a immédiatement mis à disposition un avion pour transporter la citoyenne angolaise afin d'être assistée à Luanda.

Un avion a déjà été envoyé dans ce pays pour amener la patiente en Angola.