Le MPLA appelle la Jeunesse du Parti au dialogue constructif

  • Luisa Damião, vice-Presidente do MPLA, discursando Durante as Celebrações do 58º Aniversario da JMPA
Luanda  – La vice-présidente du MPLA, Parti au pouvoir en Angola, a appelé samedi les militants, sympathisants et amis de la Jeunesse du Mouvement populaire de libération de l’Angola (JMPLA), organisation juvénile, à poursuivre un  dialogue constructif et des débats d’idées salutaires, dans les quartiers et dans des écoles, avec respect et tolérance.

Animant un rassemblement, à Luanda, à l’occasion du 58ème anniversaire de la fondation de la JMPLA, célébré le 23 novembre, Luisa Damião a qualifié la jeunesse angolaise  d’”exemplaire, aimant son pays et ses emblèmes”.

 

“Quand nous nous apprenons  à  quelqu’un, ou quand nous lui injurions ou lui qualifions de tout, nous perdons donc  l’essentiel puis l’essence, et surtout la capacité de suggérer des solutions pour la construction de l’avenir”, a-t-elle souligné.

 

Estimant important pour l’organisation de s’insérer davantage dans la société, la vice-présidente a appelé la JMPLA à travailler avec les jeunes de toutes les couches sociales,  et à étendre sont action aux milieux universitaires, aux instituts moyens, aux organisations juvéniles, aux milieux culturels et à divers milieux associatifs, afin de devenir une organisation de plus en plus inclusive.

 

Luisa Damião  a exhorté les jeunes à ne pas perdre l’objectif, à embrasser toujours le professionnalisme, le mérite, la compétence, et à user le  talent et le savoir dans tout ce qu’ils font, et à ne jamais négliger les valeurs, telles que l’humilité, la solidarité, la tolérance et le respect.  

 

Pour sa part, le premier-secrétaire national de la JMPLA,  Crispiniano dos Santos a affirmé que les jeunes de son Organisation resteraient engagés au développement du pays et à la moralisation de la société.

 

Malgré le moment difficile que le pays vit, le dirigeant a appelé ses compagnons à demeurer fidèles aux principes du Parti, qui travaille pour un avenir heureux.

 

Selon lui, le MPLA est le Port d’assurance des Angolais, car il a conquis la liberté, la paix,  et il  travaille pour dynamiser le secteur productif, en vue de créer des postes d’emploi nouveaux.

 

Fondée le 23 novembre 1962 à Léopoldville (actuellement Kinshasa), alors capitale du Congo Belge (actuelle RDC),  la JMPLA, pépinière de talents du MPLA, a vu le jour au début de la guerre de libération nationale contre le colonialiste portugais en Angola.

Animant un rassemblement, à Luanda, à l’occasion du 58ème anniversaire de la fondation de la JMPLA, célébré le 23 novembre, Luisa Damião a qualifié la jeunesse angolaise  d’”exemplaire, aimant son pays et ses emblèmes”.

 

“Quand nous nous apprenons  à  quelqu’un, ou quand nous lui injurions ou lui qualifions de tout, nous perdons donc  l’essentiel puis l’essence, et surtout la capacité de suggérer des solutions pour la construction de l’avenir”, a-t-elle souligné.

 

Estimant important pour l’organisation de s’insérer davantage dans la société, la vice-présidente a appelé la JMPLA à travailler avec les jeunes de toutes les couches sociales,  et à étendre sont action aux milieux universitaires, aux instituts moyens, aux organisations juvéniles, aux milieux culturels et à divers milieux associatifs, afin de devenir une organisation de plus en plus inclusive.

 

Luisa Damião  a exhorté les jeunes à ne pas perdre l’objectif, à embrasser toujours le professionnalisme, le mérite, la compétence, et à user le  talent et le savoir dans tout ce qu’ils font, et à ne jamais négliger les valeurs, telles que l’humilité, la solidarité, la tolérance et le respect.  

 

Pour sa part, le premier-secrétaire national de la JMPLA,  Crispiniano dos Santos a affirmé que les jeunes de son Organisation resteraient engagés au développement du pays et à la moralisation de la société.

 

Malgré le moment difficile que le pays vit, le dirigeant a appelé ses compagnons à demeurer fidèles aux principes du Parti, qui travaille pour un avenir heureux.

 

Selon lui, le MPLA est le Port d’assurance des Angolais, car il a conquis la liberté, la paix,  et il  travaille pour dynamiser le secteur productif, en vue de créer des postes d’emploi nouveaux.

 

Fondée le 23 novembre 1962 à Léopoldville (actuellement Kinshasa), alors capitale du Congo Belge (actuelle RDC),  la JMPLA, pépinière de talents du MPLA, a vu le jour au début de la guerre de libération nationale contre le colonialiste portugais en Angola.