Le vice-président reconnaît la croissance des municipalités de Huambo

  • Le vice-président de la République, Bornito de Sousa
Chicala-Cholohanga – Le vice-président de la République, Bornito de Sousa, a souligné samedi, la croissance socio-économique des communes de Mungo et Chicala-Cholohanga, province de Huambo, suite aux politiques élaborées par les autorités centrales et structures locales de l'Etat.

S'adressant à la presse à l'issue de la visite de travail de 72 heures dans la province de Huambo, il a souligné l'engagement des administrateurs communaux qui ont su surmonter les difficultés et la présence du genre dans le leadership de certaines communes.

« Nous sommes très heureux de voir l'engagement des administrateurs municipaux, ainsi que le fait que certaines municipalités, comme Chicala-Cholohanga, sont dirigées par des femmes », a-t-il déclaré.

Parmi les actions en cours dans les communes, il a indiqué les programmes liés au terrassement des routes et à l'entretien des routes secondaires et tertiaires.

Il s'agit principalement des routes qui relient le siège municipal aux communes et aux zones de production agricole.

Quant aux difficultés liées à l'approvisionnement en eau potable et en électricité, il a admis qu'elles devraient être résolues dans le cadre des programmes de développement en cours dans le pays.

Toujours dans le cadre de sa visite dans la province de Huambo, le vice-président de la République a souligné le fait que certains projets qu'il a visités étaient développés par des hommes d'affaires nationaux et étrangers.

Parmi ces projets, il a indiqué Fazenda Mungo, dans la commune du même nom, dédiée à la production d'avocat, en plus de trois autres dans la commune de Chicala-Cholohanga.

Il a rappelé que sur les trois projets agricoles et d'élevage visités à Chicala-Colohanga, l'un d'entre eux résulte d'un investissement de la République populaire de Chine.

Dans la commune de Chicala-Cholohanga, le vice-président a été informé du fonctionnement de la volière de la Ferme Audácia, avec une production de 8.000 œufs/jour, dans un univers de 11.000 et 249 poules. D

ans la même municipalité, Bornito de Sousa a aussi visité une usine d'aliments pour animaux, qui produit en moyenne huit tonnes/jour, ainsi que la ferme agricole de Giangzhou.

La ferme susmentionnée est un investissement chinois qui, cette année, a déjà produit huit mille 206 tonnes de céréales, contre huit mille 260 en 2020.

Parmi les céréales produites à la ferme figurent huit mille tonnes de maïs, 160 de soja, 100 de riz et d'autres non précisées, mais qui sont en phase expérimentale.

Enfin, le vice-président, qui est déjà rentré à Luanda, a visité la ferme agricole « Tchela Matchati », située sur une superficie de 250 hectares, dont 75 sont destinés à la production d'ananas.

 

 

 

 

 

S'adressant à la presse à l'issue de la visite de travail de 72 heures dans la province de Huambo, il a souligné l'engagement des administrateurs communaux qui ont su surmonter les difficultés et la présence du genre dans le leadership de certaines communes.

« Nous sommes très heureux de voir l'engagement des administrateurs municipaux, ainsi que le fait que certaines municipalités, comme Chicala-Cholohanga, sont dirigées par des femmes », a-t-il déclaré.

Parmi les actions en cours dans les communes, il a indiqué les programmes liés au terrassement des routes et à l'entretien des routes secondaires et tertiaires.

Il s'agit principalement des routes qui relient le siège municipal aux communes et aux zones de production agricole.

Quant aux difficultés liées à l'approvisionnement en eau potable et en électricité, il a admis qu'elles devraient être résolues dans le cadre des programmes de développement en cours dans le pays.

Toujours dans le cadre de sa visite dans la province de Huambo, le vice-président de la République a souligné le fait que certains projets qu'il a visités étaient développés par des hommes d'affaires nationaux et étrangers.

Parmi ces projets, il a indiqué Fazenda Mungo, dans la commune du même nom, dédiée à la production d'avocat, en plus de trois autres dans la commune de Chicala-Cholohanga.

Il a rappelé que sur les trois projets agricoles et d'élevage visités à Chicala-Colohanga, l'un d'entre eux résulte d'un investissement de la République populaire de Chine.

Dans la commune de Chicala-Cholohanga, le vice-président a été informé du fonctionnement de la volière de la Ferme Audácia, avec une production de 8.000 œufs/jour, dans un univers de 11.000 et 249 poules. D

ans la même municipalité, Bornito de Sousa a aussi visité une usine d'aliments pour animaux, qui produit en moyenne huit tonnes/jour, ainsi que la ferme agricole de Giangzhou.

La ferme susmentionnée est un investissement chinois qui, cette année, a déjà produit huit mille 206 tonnes de céréales, contre huit mille 260 en 2020.

Parmi les céréales produites à la ferme figurent huit mille tonnes de maïs, 160 de soja, 100 de riz et d'autres non précisées, mais qui sont en phase expérimentale.

Enfin, le vice-président, qui est déjà rentré à Luanda, a visité la ferme agricole « Tchela Matchati », située sur une superficie de 250 hectares, dont 75 sont destinés à la production d'ananas.