Ouverture de la campagne nationale intégrée de vaccination

  • Decorre campanha integrada de vacinação contra a pólio e suplemento da vitamina A
Luanda - Plus d'un million huit cent mille enfants de moins de cinq ans seront vaccinés contre la polio et la rougeole du 4 au 12 décembre dans les provinces de Luanda, Cuanza Norte et Cuanza Sul.

C'est la conclusion de la troisième phase de la campagne nationale, lancée ce vendredi dans la municipalité de Cazenga, visant à vacciner 1,3 million d'enfants à Luanda, 112.0 34 à Cuanza Sul et 230 .239 mineurs à Cuanza Norte.

Face aux nouvelles restrictions imposées par la Covid-19, la campagne a été menée par étapes, en respectant toutes les mesures de biosécurité nécessaires. Dans les deux premières phases, la campagne a été menée dans 15 provinces.

La ministre d'État chargée de la zone sociale, Carolina Cerqueira, a déclaré que cette campagne était différente des campagnes habituelles contre la polio, dans lesquelles les vaccinateurs se déplaçaient de maison en maison.

"Cependant, lors de cette campagne de vaccination, les parents doivent emmener les enfants de moins de cinq ans dans les établissements de santé et dans les postes de vaccination de leurs quartiers", a déclaré le responsable.

Selon Carolina Cerqueira, la vaccination est un engagement inclus dans le programme gouvernemental qui donne la priorité à l'accès universel aux vaccins en vue de réduire la mortalité infantile, malheureusement encore élevée chez les enfants de moins de cinq ans.

Le ministère de la Santé propose gratuitement 12 vaccins de routine dans un réseau de 1 630 unités de santé pour protéger les enfants contre 13 maladies infantiles, vaccins entièrement financés sur le Budget de l'Etat.

Le gouverneur de Luanda, Joana Lina, le ministre de la Santé, Silvia Lutucuta et des membres de la direction provinciale de la santé étaient présents à l'ouverture de la campagne.

La campagne de vaccination en Angola est soutenue par l'OMS, la Fondation Bill et Melinda Gates à travers l'OMS, l'Unicef ​​USAID et le gouvernement du Japon.

C'est la conclusion de la troisième phase de la campagne nationale, lancée ce vendredi dans la municipalité de Cazenga, visant à vacciner 1,3 million d'enfants à Luanda, 112.0 34 à Cuanza Sul et 230 .239 mineurs à Cuanza Norte.

Face aux nouvelles restrictions imposées par la Covid-19, la campagne a été menée par étapes, en respectant toutes les mesures de biosécurité nécessaires. Dans les deux premières phases, la campagne a été menée dans 15 provinces.

La ministre d'État chargée de la zone sociale, Carolina Cerqueira, a déclaré que cette campagne était différente des campagnes habituelles contre la polio, dans lesquelles les vaccinateurs se déplaçaient de maison en maison.

"Cependant, lors de cette campagne de vaccination, les parents doivent emmener les enfants de moins de cinq ans dans les établissements de santé et dans les postes de vaccination de leurs quartiers", a déclaré le responsable.

Selon Carolina Cerqueira, la vaccination est un engagement inclus dans le programme gouvernemental qui donne la priorité à l'accès universel aux vaccins en vue de réduire la mortalité infantile, malheureusement encore élevée chez les enfants de moins de cinq ans.

Le ministère de la Santé propose gratuitement 12 vaccins de routine dans un réseau de 1 630 unités de santé pour protéger les enfants contre 13 maladies infantiles, vaccins entièrement financés sur le Budget de l'Etat.

Le gouverneur de Luanda, Joana Lina, le ministre de la Santé, Silvia Lutucuta et des membres de la direction provinciale de la santé étaient présents à l'ouverture de la campagne.

La campagne de vaccination en Angola est soutenue par l'OMS, la Fondation Bill et Melinda Gates à travers l'OMS, l'Unicef ​​USAID et le gouvernement du Japon.