Inauguration d’un centre d'hémodialyse à Cabinda

  • Centro de Hemodiálise da província de Cabinda
Cabinda - Un centre d'hémodialyse pouvant accueillir 246 patients a été inauguré lundi dans la province de Cabinda.

L'infrastructure dispose de 42 appareils qui fonctionneront en trois équipes, pour servir 126 patients /jour, ainsi qu’une zone spécifique pour les patients atteints du Covid-19.

 

Il dispose également d'un laboratoire et de services de stérilisation, de 5 salles de dialyse, d'une salle de procédure, d'une salle d'électro-médecine pour l'entretien et le remplacement des appareils, réduisant ainsi l'introduction de traitements et d'espaces de traitement des déchets hospitaliers.

 

Le ministre de la Défense nationale et des vétérans de la patrie, João Ernesto dos Santos «Liberdade», qui a inauguré l'institution, a admis que c’était un service de santé de qualité, construit avec des fonds publics qui devrait être au service de tous les usagers de la maladie rénale, qu'il soit ex-militaire ou non.

 

La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a déclaré que l'inauguration du centre d'hémodialyse de Cabinda, en partenariat avec le ministère de la Défense nationale et des vétérans de la patrie, représente un exemple concret du fort engagement de l'Exécutif en faveur de l'intersectorialité et du travail intégré entre les sous-systèmes de santé civile et militaire pour améliorer la santé de la population.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'infrastructure dispose de 42 appareils qui fonctionneront en trois équipes, pour servir 126 patients /jour, ainsi qu’une zone spécifique pour les patients atteints du Covid-19.

 

Il dispose également d'un laboratoire et de services de stérilisation, de 5 salles de dialyse, d'une salle de procédure, d'une salle d'électro-médecine pour l'entretien et le remplacement des appareils, réduisant ainsi l'introduction de traitements et d'espaces de traitement des déchets hospitaliers.

 

Le ministre de la Défense nationale et des vétérans de la patrie, João Ernesto dos Santos «Liberdade», qui a inauguré l'institution, a admis que c’était un service de santé de qualité, construit avec des fonds publics qui devrait être au service de tous les usagers de la maladie rénale, qu'il soit ex-militaire ou non.

 

La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a déclaré que l'inauguration du centre d'hémodialyse de Cabinda, en partenariat avec le ministère de la Défense nationale et des vétérans de la patrie, représente un exemple concret du fort engagement de l'Exécutif en faveur de l'intersectorialité et du travail intégré entre les sous-systèmes de santé civile et militaire pour améliorer la santé de la population.