Covid-19 : L'Angola reçoit 50 000 doses de vaccin Astrazeneca

  • La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta (à gauche), reçoit des doses de vaccin Astrazeneca, une offre du Portugal à l'Angola, dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19
Luanda - L'Angola a reçu, jeudi, 50 000 doses du vaccin d'Astrazeneca, dans le cadre d'une offre du gouvernement portugais.

Le lot de doses de vaccin, comprenant des seringues et des aiguilles, a été remis par le Président du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, et par le ministre d'État et des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, à la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

Le gouvernement portugais s'est engagé à mettre à disposition au moins 5% de ses lots de vaccins aux pays africains lusophones (PALOP) et au Timor-Oriental.

Des doses ont déjà été envoyées au Cap-Vert, en Guinée-Bissau, au Mozambique et à São Tomé Príncipe.

Le Timor-Oriental devrait recevoir la semaine prochaine les 12 000 premiers vaccins proposés par le Portugal.

Jeudi également, l'Angola a reçu un autre lot de 25 000 doses du composant deux du vaccin Spoutnik, dans le cadre d'un don de la société diamantaire russe Alrosa.

Le plan national prévoit la vaccination d'environ 54 pour cent de la population, soit un total de 16 823 284 personnes de plus de 16 ans, afin de réduire la mortalité.

Le dernier bilan des autorités sanitaires fait état d'un total de plus de 1 586 566 personnes vaccinées contre le Covid-19, depuis le début de la campagne, le 2 mars dernier.

Le lot de doses de vaccin, comprenant des seringues et des aiguilles, a été remis par le Président du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, et par le ministre d'État et des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, à la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

Le gouvernement portugais s'est engagé à mettre à disposition au moins 5% de ses lots de vaccins aux pays africains lusophones (PALOP) et au Timor-Oriental.

Des doses ont déjà été envoyées au Cap-Vert, en Guinée-Bissau, au Mozambique et à São Tomé Príncipe.

Le Timor-Oriental devrait recevoir la semaine prochaine les 12 000 premiers vaccins proposés par le Portugal.

Jeudi également, l'Angola a reçu un autre lot de 25 000 doses du composant deux du vaccin Spoutnik, dans le cadre d'un don de la société diamantaire russe Alrosa.

Le plan national prévoit la vaccination d'environ 54 pour cent de la population, soit un total de 16 823 284 personnes de plus de 16 ans, afin de réduire la mortalité.

Le dernier bilan des autorités sanitaires fait état d'un total de plus de 1 586 566 personnes vaccinées contre le Covid-19, depuis le début de la campagne, le 2 mars dernier.