Covid-19: les autorités appellent à lutter contre la stigmatisation des personnes infectées

  • Namibe: Porta-voz da comissão provincial multissectorial no Namibe, Corintios Miguel, faz o balanço das ultimas 24 horas da COVID-19
Moçamedes (Angola) - Les autorités sanitaires de la province de Namibe appellent la société à lutter contre la stigmatisation et la discrimination des patients récupérés du Covid-19, en particulier au sein de leur propre famille.

S'adressant à l'Angop, le porte-parole de la Commission provinciale multisectorielle, Coríntios Miguel, a indiqué que les autorités sanitaires à ce stade sont préoccupées par la stigmatisation et la discrimination dont souffrent la plupart des patients guéris du Covid-19 au sein de la communauté où ils sont insérés, en particulier des familles et des amis les plus proches.

Coríntios Miguel a dit qu'une telle attitude peut altérer l'estime de soi de ce citoyen et même causer des troubles mentaux.

"En ce moment, l'amour du prochain et l'esprit de solidarité doivent être le drapeau de tous, car ce n'est qu'alors que nous pourrons vaincre le Covid-19", a-t-il ajouté.

Il a également regretté l'attitude des citoyens qui ne respectent pas les règles édictées par l'Etat, telles que le nombre réduit dans les funérailles et mariages.

Pour les couples qui ont l'intention de se marier et de célébrer avec un grand nombre de personnes, le responsable a souligné qu'ils pourraient, dans les prochains jours, voir la lune de miel compromise, car l'équipe technique en collaboration avec les autres organisations agira pour que les gens respectent les mesures préventives.

La province compte actuellement 163 cas actifs, dont 33 guéris et un décès.

Il a également informé que les autorités sanitaires ont libéré 150 citoyens qui étaient mis en quarantaine à domicile.

S'adressant à l'Angop, le porte-parole de la Commission provinciale multisectorielle, Coríntios Miguel, a indiqué que les autorités sanitaires à ce stade sont préoccupées par la stigmatisation et la discrimination dont souffrent la plupart des patients guéris du Covid-19 au sein de la communauté où ils sont insérés, en particulier des familles et des amis les plus proches.

Coríntios Miguel a dit qu'une telle attitude peut altérer l'estime de soi de ce citoyen et même causer des troubles mentaux.

"En ce moment, l'amour du prochain et l'esprit de solidarité doivent être le drapeau de tous, car ce n'est qu'alors que nous pourrons vaincre le Covid-19", a-t-il ajouté.

Il a également regretté l'attitude des citoyens qui ne respectent pas les règles édictées par l'Etat, telles que le nombre réduit dans les funérailles et mariages.

Pour les couples qui ont l'intention de se marier et de célébrer avec un grand nombre de personnes, le responsable a souligné qu'ils pourraient, dans les prochains jours, voir la lune de miel compromise, car l'équipe technique en collaboration avec les autres organisations agira pour que les gens respectent les mesures préventives.

La province compte actuellement 163 cas actifs, dont 33 guéris et un décès.

Il a également informé que les autorités sanitaires ont libéré 150 citoyens qui étaient mis en quarantaine à domicile.