Covid-19: Ouverture d’un centre de vaccination d'une capacité de 6000 personnes par jour

  • Des professionnels de santé au centre de vaccination Covid-19
Luanda - Le centre de vaccination mis en place par le ministère de la Santé dans le complexe touristique de Paz Flor, à Luanda, a la capacité de vacciner 6 000 personnes par jour.

Selon la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, qui s'est adressée à la presse dimanche en marge de la deuxième journée de vaccination contre Covid-19, les équipes mise en place sont en mesure d’assister, sans contraintes, le public, en particulier les professionnels de santé, tout au long de la semaine.

La ministre a déclaré que 15 000 professionnels de la santé ont été recensés à ce jour pour recevoir la première dose du vaccin, la seconde devant être administrée dans huit semaines.

Pour mardi, selon la ministre, les autorités sanitaires prévoient de vacciner les personnes de plus de 60 ans et avec comorbidités, y compris les patients répertoriés dans les centres d'hémodialyse.

Sílvia Lutucuta a souligné qu'il y avait des équipes de vaccination dans la zone économique, à KM27 et aux centres d'hémodialyse pour aider à décentraliser le processus de vaccination.

Selon la ministre, il est nécessaire de maintenir le contrôle, la rigueur, la supervision pour le bon déroulement du processus de vaccination de la population.

Elle a garanti l'innocuité du vaccin, appelant, pour cette raison, les Angolais à se rendre aux lieux préalablement indiqués pour être vaccinés.

Les données disponibles indiquent la vaccination de 900 professionnels de la santé le premier jour, samedi, à Luanda.

Après Luanda, selon les autorités sanitaires, les professionnels de santé des provinces de Benguela et Cabinda bénéficieront du vaccin. Ce sont les trois provinces du pays qui comptent le plus grand nombre de cas actifs de Covid-19.

La campagne de vaccination définie par l'Exécutif couvre, dans une première phase, 20 pour cent de la population angolaise, soit un total de 6.419.534 personnes exposées au coronavirus, telles que les professionnels de santé, des services sociaux et de l'ordre public et la sécurité, les personnes à risque et les personnes âgées de 40 ans ou plus.

L'Angola a reçu, mardi dernier, 624 mille doses de vaccin contre le Covid-19, dans le cadre de l'Initiative Covax.

Au total, 52 pour cent de la population devraient être vaccinés, soit un total de 16.823.284 citoyens de plus de 16 ans.

Le pays s'attend à recevoir, d'ici la fin juin, 6,4 millions de doses d'AstraZeneca ou d'autres vaccins disponibles pour couvrir les besoins de la première étape du plan de vaccination contre le Covid-19.

Selon la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, qui s'est adressée à la presse dimanche en marge de la deuxième journée de vaccination contre Covid-19, les équipes mise en place sont en mesure d’assister, sans contraintes, le public, en particulier les professionnels de santé, tout au long de la semaine.

La ministre a déclaré que 15 000 professionnels de la santé ont été recensés à ce jour pour recevoir la première dose du vaccin, la seconde devant être administrée dans huit semaines.

Pour mardi, selon la ministre, les autorités sanitaires prévoient de vacciner les personnes de plus de 60 ans et avec comorbidités, y compris les patients répertoriés dans les centres d'hémodialyse.

Sílvia Lutucuta a souligné qu'il y avait des équipes de vaccination dans la zone économique, à KM27 et aux centres d'hémodialyse pour aider à décentraliser le processus de vaccination.

Selon la ministre, il est nécessaire de maintenir le contrôle, la rigueur, la supervision pour le bon déroulement du processus de vaccination de la population.

Elle a garanti l'innocuité du vaccin, appelant, pour cette raison, les Angolais à se rendre aux lieux préalablement indiqués pour être vaccinés.

Les données disponibles indiquent la vaccination de 900 professionnels de la santé le premier jour, samedi, à Luanda.

Après Luanda, selon les autorités sanitaires, les professionnels de santé des provinces de Benguela et Cabinda bénéficieront du vaccin. Ce sont les trois provinces du pays qui comptent le plus grand nombre de cas actifs de Covid-19.

La campagne de vaccination définie par l'Exécutif couvre, dans une première phase, 20 pour cent de la population angolaise, soit un total de 6.419.534 personnes exposées au coronavirus, telles que les professionnels de santé, des services sociaux et de l'ordre public et la sécurité, les personnes à risque et les personnes âgées de 40 ans ou plus.

L'Angola a reçu, mardi dernier, 624 mille doses de vaccin contre le Covid-19, dans le cadre de l'Initiative Covax.

Au total, 52 pour cent de la population devraient être vaccinés, soit un total de 16.823.284 citoyens de plus de 16 ans.

Le pays s'attend à recevoir, d'ici la fin juin, 6,4 millions de doses d'AstraZeneca ou d'autres vaccins disponibles pour couvrir les besoins de la première étape du plan de vaccination contre le Covid-19.