Covid-19: PNUD finance une action pour lutter contre la contagion dans les marchés

  • Illustration du Covid-19
Lubango - Cinquante-huit millions de Kwanzas, c'est le montant mis à disposition, ce vendredi, à Lubango, par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), destiné à un projet d'équiper les vendeurs du marché informel de Mutundo de moyens de biosécurité pour éviter la contagion par Covid-19.

Le marché de Mutundo est le plus grand marché en plein air de la région sud du pays et est fixé aux marges de la Route nationale 105. Il abrite plus de 50 000 personnes (des vendeurs et des clients).

Le projet lancé avec l'aide de cette agence des Nations Unies en partenariat avec l'administration de Lubango et est basé sur la composante de biosécurité, assainissement de base, infrastructures.

Le financement est destiné à la production de masques, la fourniture de matériel de désinfection et la construction d'un système de captage d'eau, 10 mètres cubes par heure, et l'augmentation de la capacité de stockage pour une meilleure distribution aux stands de vente.

Il prévoit également l'amélioration des fossés de drainage des eaux usées et pluviales, dans le marché.

S'adressant à la presse, l'administrateur municipal de Lubango, Armando Vieira, a déclaré que certains fournisseurs et prestataires de services travaillant sur ces trois volets avaient été embauchés.

Selon lui, l'intention est de faire travailler les vendeurs dans des conditions appropriées au sein du marché, conformément au décret présidentiel et aux règles de l'Organisation mondiale de la Santé sur Covid-19.

Armando Vieira a déclaré que, pour atteindre cet objectif, ils profiteront de la main-d'œuvre présente sur le marché, comme les tailleurs pour fabriquer les masques, les serruriers pour faire les porches.

À son tour, le représentant du PNUD chargé de la région sud, João Neves, a déclaré que l'objectif était de surmonter les effets du Covid-19 dans le pays, en créant les conditions pour que les marchés restent ouverts.

Le marché comprend 5 800 stands.

Le marché de Mutundo est le plus grand marché en plein air de la région sud du pays et est fixé aux marges de la Route nationale 105. Il abrite plus de 50 000 personnes (des vendeurs et des clients).

Le projet lancé avec l'aide de cette agence des Nations Unies en partenariat avec l'administration de Lubango et est basé sur la composante de biosécurité, assainissement de base, infrastructures.

Le financement est destiné à la production de masques, la fourniture de matériel de désinfection et la construction d'un système de captage d'eau, 10 mètres cubes par heure, et l'augmentation de la capacité de stockage pour une meilleure distribution aux stands de vente.

Il prévoit également l'amélioration des fossés de drainage des eaux usées et pluviales, dans le marché.

S'adressant à la presse, l'administrateur municipal de Lubango, Armando Vieira, a déclaré que certains fournisseurs et prestataires de services travaillant sur ces trois volets avaient été embauchés.

Selon lui, l'intention est de faire travailler les vendeurs dans des conditions appropriées au sein du marché, conformément au décret présidentiel et aux règles de l'Organisation mondiale de la Santé sur Covid-19.

Armando Vieira a déclaré que, pour atteindre cet objectif, ils profiteront de la main-d'œuvre présente sur le marché, comme les tailleurs pour fabriquer les masques, les serruriers pour faire les porches.

À son tour, le représentant du PNUD chargé de la région sud, João Neves, a déclaré que l'objectif était de surmonter les effets du Covid-19 dans le pays, en créant les conditions pour que les marchés restent ouverts.

Le marché comprend 5 800 stands.