VIH/SIDA fait 40 morts à Cunene

  • La lutte contre le VIH/Sida en Angola
Cunene - Quarante personnes sont mortes du VIH/SIDA, dans la province de Cunene, au cours du premier semestre de cette année, plus de 15 cas par rapport à la même période en 2020.

Au cours de cette période, 1 607 personnes ont été testées dans la province.

Parlant aujourd'hui à l'ANGOP, le chef du Département de Santé publique de Cunene, Félix Belarmino, a déclaré que 404 cas positifs de VIH/SIDA ont été enregistrés au cours de la période, dont 87 ont été diagnostiqués chez les femmes enceintes.

Selon lui, l'augmentation des cas de VIH/SIDA est due au non-respect des mesures de prévention, ainsi qu’à la faible adhésion aux campagnes de dépistage volontaires de la maladie.

Pour renverser la situation, a-t-il souligné, les campagnes de sensibilisation et de suivi des personnes porteuses de la maladie ont été renforcées, en vue de réduire la chaîne de transmission de la maladie.

La province de Cunene dispose d'un taux d'incidence et de prévalence du VIH/SIDA fixé à 6,1 pour cent des nouvelles transmissions, considéré comme le taux le plus élevé de séroprévalence du pays.

Au cours de cette période, 1 607 personnes ont été testées dans la province.

Parlant aujourd'hui à l'ANGOP, le chef du Département de Santé publique de Cunene, Félix Belarmino, a déclaré que 404 cas positifs de VIH/SIDA ont été enregistrés au cours de la période, dont 87 ont été diagnostiqués chez les femmes enceintes.

Selon lui, l'augmentation des cas de VIH/SIDA est due au non-respect des mesures de prévention, ainsi qu’à la faible adhésion aux campagnes de dépistage volontaires de la maladie.

Pour renverser la situation, a-t-il souligné, les campagnes de sensibilisation et de suivi des personnes porteuses de la maladie ont été renforcées, en vue de réduire la chaîne de transmission de la maladie.

La province de Cunene dispose d'un taux d'incidence et de prévalence du VIH/SIDA fixé à 6,1 pour cent des nouvelles transmissions, considéré comme le taux le plus élevé de séroprévalence du pays.