Lunda Sul : La Première dame offre des analyseurs pour le dépistage précoce du VIH

  • Ana Dias Lourenço, Première dame de l'Angola
Saurimo – La Première Dame de la République, Ana Dias de Lourenço, a fait un don, ce vendredi, à Saurimo (Lunda Sul), de 12 analyseurs m.PIMA de diagnostic précoce du VIH chez les enfants, destinés aux provinces de Moxico, Cuando Cubango, Lunda Sul et Lunda Norte.

L'équipement appelé « M.PIMA » est utilisé pour les tests, le suivi de la charge virale et le diagnostic précoce chez les enfants et les femmes enceintes.

La cérémonie a précédée la clôture de la formation des techniciens de santé des provinces de Lunda Sul, Lunda Norte, Moxico et Cuando Cubango, aux techniques de manipulation des appareils et prise en charge des personnes atteintes du VIH, qui a eu lieu à l'hôpital général, promu par l'Institut national de lutte contre le sida.

A l'occasion, Ana Dias de Lourenço a considéré la formation comme un moment opportun pour donner une plus grande responsabilité aux techniciens de santé, pour qu’ils puissent bien suivre les personnes vivant avec la pandémie, afin d'atteindre l'objectif de réduire de 26 à 14% du taux de transmission de la maladie, à la fin de la campagne « Naître livre pour briller».

Elle a souligné que le projet visait essentiellement à éliminer la transmission du VIH/SIDA de la mère à l'enfant dans notre pays.

La première dame espère qu'avec ces appareils les établissements de santé pourront éviter les décès dus au manque de ces services, ainsi qu'améliorer le système au niveau de la région de l'Est du  pays, afin d'atteindre les objectifs fixés pour stopper la transmission du VIH/Sida jusqu'en 2030.

À son tour, la représentante de l'Institut national de lutte contre le sida, Bárbara Pocongo, a déclaré que le matériel reçu permettra un accès rapide et sûr aux tests qui évaluent l'efficacité de la thérapie antirétrovirale, non seulement à Lunda Sul, mais aussi dans les municipalités. de Lucapa, Cambulo et Dundo (Lunda Norte), Bundas et Luau (Moxico), Menongue et Cuito-Cuanavale (Cuando Cubango).

Selon Bárbara Pocongo, les analyseurs M.PIMA sont des équipements simples d'utilisation pour effectuer des tests moléculaires, permettant l'identification et l'action rapide dans l'évaluation et le traitement d'une femme enceinte et le diagnostic précoce chez les nourrissons et l'obtention de résultats en environ une heure et demi après le test.

L'équipement appelé « M.PIMA » est utilisé pour les tests, le suivi de la charge virale et le diagnostic précoce chez les enfants et les femmes enceintes.

La cérémonie a précédée la clôture de la formation des techniciens de santé des provinces de Lunda Sul, Lunda Norte, Moxico et Cuando Cubango, aux techniques de manipulation des appareils et prise en charge des personnes atteintes du VIH, qui a eu lieu à l'hôpital général, promu par l'Institut national de lutte contre le sida.

A l'occasion, Ana Dias de Lourenço a considéré la formation comme un moment opportun pour donner une plus grande responsabilité aux techniciens de santé, pour qu’ils puissent bien suivre les personnes vivant avec la pandémie, afin d'atteindre l'objectif de réduire de 26 à 14% du taux de transmission de la maladie, à la fin de la campagne « Naître livre pour briller».

Elle a souligné que le projet visait essentiellement à éliminer la transmission du VIH/SIDA de la mère à l'enfant dans notre pays.

La première dame espère qu'avec ces appareils les établissements de santé pourront éviter les décès dus au manque de ces services, ainsi qu'améliorer le système au niveau de la région de l'Est du  pays, afin d'atteindre les objectifs fixés pour stopper la transmission du VIH/Sida jusqu'en 2030.

À son tour, la représentante de l'Institut national de lutte contre le sida, Bárbara Pocongo, a déclaré que le matériel reçu permettra un accès rapide et sûr aux tests qui évaluent l'efficacité de la thérapie antirétrovirale, non seulement à Lunda Sul, mais aussi dans les municipalités. de Lucapa, Cambulo et Dundo (Lunda Norte), Bundas et Luau (Moxico), Menongue et Cuito-Cuanavale (Cuando Cubango).

Selon Bárbara Pocongo, les analyseurs M.PIMA sont des équipements simples d'utilisation pour effectuer des tests moléculaires, permettant l'identification et l'action rapide dans l'évaluation et le traitement d'une femme enceinte et le diagnostic précoce chez les nourrissons et l'obtention de résultats en environ une heure et demi après le test.