ADRA applique 500.000 euros pour promouvoir l'entrepreneuriat

  • Carlos Cambuta, directeur général de l'ADRA
Cunene (Angola) - Cinq cent 33 mille euros sont appliqués par l’ADRA pour financer des micro-projets économiques, visant à promouvoir l'entrepreneuriat et l’auto-emploi pour les jeunes dans les provinces de Cunene et Namibe.

Mis en œuvre dans le cadre du projet Participation des jeunes pour le développement local en Angola (PAJUDEL), le projet a débuté en juin 2020 et a une durée de deux ans, et devrait couvrir 699 associations de jeunes dans les municipalités d'Ombadja, Cahama (Cunene) et Bibala (Namibe).

L'information a été divulguée lundi à l'Angop, à Ondjiva, par le directeur général de l'ONG Action pour le développement rural et l'environnement (ADRA), Carlos Cambuta, en marge d'une visite aux groupes de référence du projet référé dans la municipalité de Cahama.

Selon le responsable, le plan est cofinancé par l'Union européenne et Norwegian Church Aid, et a déjà enregistré des résultats positifs, notamment en ce qui concerne le renforcement des capacités des organisations de jeunesse dans le cycle des politiques publiques, y compris les services sociaux de base, l'égalité du genre, la génération de revenus et l'atténuation des effets du changement climatique.

Quant au remboursement, le responsable a garanti qu'il n'y en aurait pas, appelant les jeunes à profiter de l'opportunité et à croître  dans le domaine entrepreneurial.

Lors de sa visite, le responsable a également noté l'avancement du projet appelé « Cisterna Calçadão Wash », visant la construction de six réservoirs d'eau, d'une capacité de 52 000 litres chacun, dans la municipalité d'Ombadja.

D'un budget de 54 millions de kwanzas, financés par l'Unicef, ils sont en cours de construction dans les localités d'Omufilo, Damequera, en commune Xangongo, et Mayuku, dans la commune d’Ombala yo Mungo.

L'objectif est de contribuer à atténuer l'impact de la sécheresse dans ces régions, en offrant aux communautés un accès à l'eau et des alternatives pour la résilience au changement climatique à travers l'installation de systèmes alternatifs de captage, de rétention des eaux de pluie et d'approvisionnement par camion-citerne.

Mis en œuvre dans le cadre du projet Participation des jeunes pour le développement local en Angola (PAJUDEL), le projet a débuté en juin 2020 et a une durée de deux ans, et devrait couvrir 699 associations de jeunes dans les municipalités d'Ombadja, Cahama (Cunene) et Bibala (Namibe).

L'information a été divulguée lundi à l'Angop, à Ondjiva, par le directeur général de l'ONG Action pour le développement rural et l'environnement (ADRA), Carlos Cambuta, en marge d'une visite aux groupes de référence du projet référé dans la municipalité de Cahama.

Selon le responsable, le plan est cofinancé par l'Union européenne et Norwegian Church Aid, et a déjà enregistré des résultats positifs, notamment en ce qui concerne le renforcement des capacités des organisations de jeunesse dans le cycle des politiques publiques, y compris les services sociaux de base, l'égalité du genre, la génération de revenus et l'atténuation des effets du changement climatique.

Quant au remboursement, le responsable a garanti qu'il n'y en aurait pas, appelant les jeunes à profiter de l'opportunité et à croître  dans le domaine entrepreneurial.

Lors de sa visite, le responsable a également noté l'avancement du projet appelé « Cisterna Calçadão Wash », visant la construction de six réservoirs d'eau, d'une capacité de 52 000 litres chacun, dans la municipalité d'Ombadja.

D'un budget de 54 millions de kwanzas, financés par l'Unicef, ils sont en cours de construction dans les localités d'Omufilo, Damequera, en commune Xangongo, et Mayuku, dans la commune d’Ombala yo Mungo.

L'objectif est de contribuer à atténuer l'impact de la sécheresse dans ces régions, en offrant aux communautés un accès à l'eau et des alternatives pour la résilience au changement climatique à travers l'installation de systèmes alternatifs de captage, de rétention des eaux de pluie et d'approvisionnement par camion-citerne.