Les Angolais mettent en exergue l'action de Mgr Benedito en faveur des défavorisés

  • Bispo de Malanje, Dom Benedito Roberto
Luanda - La société angolaise a souligné lundi la contribution de Mgr Benedito Roberto dans l'amélioration des conditions sociales des communautés.

Réagissant à la mort de l'archevêque métropolitain de Malanje, des suites de maladie, les Angolais de toutes les couches ont salué sa contribution dans la lutte pour l'amélioration des conditions sociales et économiques, en particulier la lutte contre l'alcoolisme chez les jeunes.

Selon le gouverneur de Malanje, Norberto dos Santos «Kwata Kanawa», il a souligné que, bien que religieux, il était un interventionniste et un conseiller du gouvernorat et des jeunes pour résoudre les problèmes sociaux.

“Très interventionnel, un conseiller, un homme de paix, un partenaire qui a beaucoup contribué pour les messages sur la prévention du Covid-19, la lutte contre la consommation excessive d'alcool chez les jeunes, la prostitution et autres maux qui affligent la société, atteignent jusqu’aux  villages plus éloignés” , a-t-il dit.

Le même sentiment est exprimé par le gouverneur de Lunda Norte, Ernesto Muangala, qui met en évidence l'action du prélat dans la recherche de solutions pour améliorer les secteurs de la santé et de l'éducation dans la municipalité de Xá Muteba.

“Avec lui, nous avons élaboré des projets sociaux liés à la santé et à l'éducation, principalement pour la municipalité de Xá Muteba, et certains ont été insérés dans le Plan Intégré d'Intervention aux Municipalités et sont déjà en cours d'exécution, ” a-t-il rappelé.

De son côté, l'évêque émérite de Lubango, Mgr Zacarias Kawenho, a jugé la mort de l'archevêque de Malanje prématurée.

Se confiant à l'Angop, Mgr Zacarias Kamwenho a souligné que le pays a perdu un «grand» homme qui voulait toujours grandir et qui était estimé pour tous.

 

 

Réagissant à la mort de l'archevêque métropolitain de Malanje, des suites de maladie, les Angolais de toutes les couches ont salué sa contribution dans la lutte pour l'amélioration des conditions sociales et économiques, en particulier la lutte contre l'alcoolisme chez les jeunes.

Selon le gouverneur de Malanje, Norberto dos Santos «Kwata Kanawa», il a souligné que, bien que religieux, il était un interventionniste et un conseiller du gouvernorat et des jeunes pour résoudre les problèmes sociaux.

“Très interventionnel, un conseiller, un homme de paix, un partenaire qui a beaucoup contribué pour les messages sur la prévention du Covid-19, la lutte contre la consommation excessive d'alcool chez les jeunes, la prostitution et autres maux qui affligent la société, atteignent jusqu’aux  villages plus éloignés” , a-t-il dit.

Le même sentiment est exprimé par le gouverneur de Lunda Norte, Ernesto Muangala, qui met en évidence l'action du prélat dans la recherche de solutions pour améliorer les secteurs de la santé et de l'éducation dans la municipalité de Xá Muteba.

“Avec lui, nous avons élaboré des projets sociaux liés à la santé et à l'éducation, principalement pour la municipalité de Xá Muteba, et certains ont été insérés dans le Plan Intégré d'Intervention aux Municipalités et sont déjà en cours d'exécution, ” a-t-il rappelé.

De son côté, l'évêque émérite de Lubango, Mgr Zacarias Kawenho, a jugé la mort de l'archevêque de Malanje prématurée.

Se confiant à l'Angop, Mgr Zacarias Kamwenho a souligné que le pays a perdu un «grand» homme qui voulait toujours grandir et qui était estimé pour tous.