Carlos Alberto perd son mandat à l’ERCA

  • Le journaliste Carlos Alberto
Luanda - L'Assemblée nationale (AN) a voté en faveur mardi de la perte du mandat de Carlos Alberto en tant que conseiller de l'Entité de régulation de la communication sociale angolaise (ERCA).

La résolution, qui approuve la perte du mandat de Carlos Alberto, dont le processus a débuté en août 2020, avec la suspension de toutes ses activités, exceptionnellement, décrétée par le conseil d'administration de l'ERCA, a été approuvée par 171 voix pour, 1 voix contre et 1 abstention.

Selon le rapport de l’ERCA présenté au Parlement, depuis son investiture, Carlos Alberto n'a pas "livré de documents pour compléter le processus individuel, afin de prouver et certifier sa formation académique, ses capacités techniques et professionnelles, outre ses 21 absences injustifiées.

L'ERCA justifie également sa position par le fait que Carlos Alberto a refusé de participer à la rédaction d'une recommandation sur les bonnes pratiques journalistiques, concernant la diffusion des sujets liés au Covid-19.

 

La résolution, qui approuve la perte du mandat de Carlos Alberto, dont le processus a débuté en août 2020, avec la suspension de toutes ses activités, exceptionnellement, décrétée par le conseil d'administration de l'ERCA, a été approuvée par 171 voix pour, 1 voix contre et 1 abstention.

Selon le rapport de l’ERCA présenté au Parlement, depuis son investiture, Carlos Alberto n'a pas "livré de documents pour compléter le processus individuel, afin de prouver et certifier sa formation académique, ses capacités techniques et professionnelles, outre ses 21 absences injustifiées.

L'ERCA justifie également sa position par le fait que Carlos Alberto a refusé de participer à la rédaction d'une recommandation sur les bonnes pratiques journalistiques, concernant la diffusion des sujets liés au Covid-19.