Les pluies provoquent la mort de 23 personnes en trois mois à Huambo

Huambo (Angola) - Vingt-trois personnes sont mortes et trois autres blessées, entre le 15 septembre et le 24 de ce mois, en raison des pluies, accompagnées de vents violents et de décharges électriques qui se sont abattues sur la province de Huambo, avec la destruction de 72 maisons, deux écoles et un nombre égal d'églises.

Selon un communiqué de presse du Service local de protection civile et pompière parvenu ce mercredi à l'ANGOP, par rapport à la même période précédente, il y a eu une augmentation de 15 décès, une réduction de sept blessés et un ajout de 50 maisons détruites.

Le document inconstitutionnel signale que les cas se sont produits dans les municipalités de Caála, avec sept morts et un blessé, Cachiungo également avec sept morts, Ucuma, avec trois morts, un blessé et une école détruite, Mungo avec deux morts et deux maisons effondrées, en plus de Huambo, avec sept maisons sans toit.

Il y a aussi les municipalités de Londuimbali avec deux morts, 35 maisons détruites et deux églises sans toit, Longonjo, avec un mort et un blessé, Bailundo avec un mort et Chicala-Cholohanga, avec 20 maisons effondrées.

La note indique également qu'au cours de la même période, 20 têtes de bétail ont perdu la vie à la suite de décharges électriques dans les villes d'Ussoque, municipalité de Londuimbali, avec 15 cas et cinq à Caála.

Selon un communiqué de presse du Service local de protection civile et pompière parvenu ce mercredi à l'ANGOP, par rapport à la même période précédente, il y a eu une augmentation de 15 décès, une réduction de sept blessés et un ajout de 50 maisons détruites.

Le document inconstitutionnel signale que les cas se sont produits dans les municipalités de Caála, avec sept morts et un blessé, Cachiungo également avec sept morts, Ucuma, avec trois morts, un blessé et une école détruite, Mungo avec deux morts et deux maisons effondrées, en plus de Huambo, avec sept maisons sans toit.

Il y a aussi les municipalités de Londuimbali avec deux morts, 35 maisons détruites et deux églises sans toit, Longonjo, avec un mort et un blessé, Bailundo avec un mort et Chicala-Cholohanga, avec 20 maisons effondrées.

La note indique également qu'au cours de la même période, 20 têtes de bétail ont perdu la vie à la suite de décharges électriques dans les villes d'Ussoque, municipalité de Londuimbali, avec 15 cas et cinq à Caála.