Des enfants meurent après une consommation présumée de manioc toxique

  • Le manioc cultivé en Angola
Benguela - Trois mineurs (frères) sont morts ce mercredi matin, dans la municipalité de Ganda, province de Benguela, prétendument après avoir consommé du manioc toxique, a appris l'ANGOP.

Cette information a été fournie par le porte-parole de la direction provinciale de la police nationale à Benguela, l'inspecteur en chef Ernesto Tchiwale, ajoutant que les enfants décédés avaient respectivement quatre, sept et 11 ans.

La source a rapporté que sept enfants jouaient dans une ferme familiale, où ils auraient consommé le tubercule toxique susmentionné qui, après quelques heures, a causé la mort de trois mineurs, les autres reçoivent de l’assistance médicale.

"Les quatre autres enfants ont été rapidement transportés à l'hôpital municipal de Ganda et leur santé inspire toujours des soins", a-t-il déclaré.

Selon le porte-parole, six des mineurs concernés sont des frères et vivaient dans la même maison, dont trois ont perdu la vie.

Cette information a été fournie par le porte-parole de la direction provinciale de la police nationale à Benguela, l'inspecteur en chef Ernesto Tchiwale, ajoutant que les enfants décédés avaient respectivement quatre, sept et 11 ans.

La source a rapporté que sept enfants jouaient dans une ferme familiale, où ils auraient consommé le tubercule toxique susmentionné qui, après quelques heures, a causé la mort de trois mineurs, les autres reçoivent de l’assistance médicale.

"Les quatre autres enfants ont été rapidement transportés à l'hôpital municipal de Ganda et leur santé inspire toujours des soins", a-t-il déclaré.

Selon le porte-parole, six des mineurs concernés sont des frères et vivaient dans la même maison, dont trois ont perdu la vie.