L'État investit plus de 103 millions USD dans le projet d'approvisionnement en eau brute

  • Sistema de captação de água
Luanda - Cent trois millions 911 mille cinq cent trente-cinq dollars et 35 centimes est le montant appliqué par l'État angolais dans le projet de renforcement de l'approvisionnement en eau brute pour les stations de traitement d’eau de Luanda Sudeste, Luanda Sul et Kikuxi.

C’est ce qu’a informé vendredi, à l'Angop, le responsable du projet référé, Feliciano Catiolo, en marge de l'acte de franchir les conduits avec des diamètres nominaux de 1400 mm pour renforcer l'approvisionnement en eau brute aux stations visées.

Le projet de technologie moderne, sans coupure de route, se déroule sur l'Avenue Fidel Castro, et les travaux d'insertion des conduits dans le canal de Kikuxi dureront 20 jours et bénéficieront à environ quatre millions de personnes.

Le secrétaire d'État à l'Eau, Lucrécio Costa, témoin de l'acte, a dit estimer que le projet permettrait à la population de bénéficier d'une eau plus sûre du point de vue qualitatif et quantitatif.

À son tour, le vice-président bâtonnier de l'Ordre des ingénieurs d'Angola, Augusto Baltazar de Almeida, a souligné la positivité des méthodes d'ingénierie appliquées dans le projet, dans le sens de l'amélioration de la qualité de l'approvisionnement en eau.

Grâce à cette technologie, les éventuelles contraintes sur la circulation routière sur l'Avenue Fidel Castro, qui relie différents points de la province de Luanda, ont été évitées.

Les membres du conseil d'administration de l'EPAL - EP et les chefs de l 'administration municipale de Viana ont témoigné l' acte.

C’est ce qu’a informé vendredi, à l'Angop, le responsable du projet référé, Feliciano Catiolo, en marge de l'acte de franchir les conduits avec des diamètres nominaux de 1400 mm pour renforcer l'approvisionnement en eau brute aux stations visées.

Le projet de technologie moderne, sans coupure de route, se déroule sur l'Avenue Fidel Castro, et les travaux d'insertion des conduits dans le canal de Kikuxi dureront 20 jours et bénéficieront à environ quatre millions de personnes.

Le secrétaire d'État à l'Eau, Lucrécio Costa, témoin de l'acte, a dit estimer que le projet permettrait à la population de bénéficier d'une eau plus sûre du point de vue qualitatif et quantitatif.

À son tour, le vice-président bâtonnier de l'Ordre des ingénieurs d'Angola, Augusto Baltazar de Almeida, a souligné la positivité des méthodes d'ingénierie appliquées dans le projet, dans le sens de l'amélioration de la qualité de l'approvisionnement en eau.

Grâce à cette technologie, les éventuelles contraintes sur la circulation routière sur l'Avenue Fidel Castro, qui relie différents points de la province de Luanda, ont été évitées.

Les membres du conseil d'administration de l'EPAL - EP et les chefs de l 'administration municipale de Viana ont témoigné l' acte.