L'Exécutif veut la participation des jeunes au développement du pays

  • La ministre de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento Neto
Luanda - La ministre de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento Neto, a déclaré samedi que l'Exécutif entendait renforcer les mécanismes pour intensifier l'étude, l’investigation et la diffusion des actions liées à la défense et à la sécurité nationale.

Selon la gouvernante, qui s'exprimait lors de la cérémonie de lancement d'un cycle de formation sur l'éducation patriotique, il est nécessaire de continuer à mobiliser les jeunes pour adopter des comportements qui favorisent le bien-être social des Angolais.

L'intention, a déclaré la ministre, est de poursuivre les actions visant le développement intégral de la jeunesse, en tenant toujours compte de la mobilisation pour l'adoption de comportements plus éthiques, sains, inclusifs et participatifs.

Ana Paula do Sacramento Neto a mentionné la nécessité d'impliquer les jeunes dans les objectifs de la démocratie participative et sociale.

De son côté, le secrétaire d'État à la Défense nationale, José Maria de Lima, considère comme valeur ajoutée le fait que les jeunes défendent l'inclusion de thèmes dans l'éducation patriotique dans les programmes scolaires.

 

Selon la gouvernante, qui s'exprimait lors de la cérémonie de lancement d'un cycle de formation sur l'éducation patriotique, il est nécessaire de continuer à mobiliser les jeunes pour adopter des comportements qui favorisent le bien-être social des Angolais.

L'intention, a déclaré la ministre, est de poursuivre les actions visant le développement intégral de la jeunesse, en tenant toujours compte de la mobilisation pour l'adoption de comportements plus éthiques, sains, inclusifs et participatifs.

Ana Paula do Sacramento Neto a mentionné la nécessité d'impliquer les jeunes dans les objectifs de la démocratie participative et sociale.

De son côté, le secrétaire d'État à la Défense nationale, José Maria de Lima, considère comme valeur ajoutée le fait que les jeunes défendent l'inclusion de thèmes dans l'éducation patriotique dans les programmes scolaires.