Décès du fondateur de la Maison de Gaiato de Benguela

  • Casa do Gaiato em Benguela
Benguela - Le prêtre Manuel Pereira, fondateur de la Maison de Gaiato de Benguela, en 1964, est décédé dimanche, victime de maladie, a appris lundi l’Angop dans cette ville.

Le prêtre portugais est décédé au Portugal, son pays natal, où il s'est rendu en février dernier en raison de complications liées au diabète, une maladie dont il souffrait, selon des sources proches.

Il sera enterré ce lundi à Trofa (Portugal), sa région d’origine.

La Maison de Gaiato, également connue sous le nom de «Obra da Rua», est une institution de solidarité fondée au Portugal et qui s'est étendue à Benguela à travers le père Manuel Pereira, ayant déjà abriter, à Benguela, plus d'un millier de garçons de familles défavorisés, qui ont reçu une éducation et une formation pendant des années, l’accent étant mis sur la serrurerie et la menuiserie, en plus de se dédier à la production agricole.

À propos, le gouvernorat provincial de Benguela a émis une note de condoléances dans laquelle il souligne que le prêtre a représenté l'expression maximale de la compassion et de la solidarité humaine, consacrant la majeure partie de sa vie à l'exercice de la protection et de la charité.

 «En ce moment de profonde tristesse, nous unissons notre voix à la douleur et au chagrin de la famille, des amis et des garçons de Gaiato, témoins fidèles de la noblesse et de la valeur humaine, attributs qui ont caractérisé la personnalité du Prêtre Manuel tout au long de sa vie», indique la note.

Actuellement, environ 120 jeunes vivent dans la Maison de Gaiato de Benguela, qui a entre autres compartiments, une école, un dortoir, des ateliers d'artisanat, une bibliothèque, un terrain agricole et un terrain de sport.

Le prêtre portugais est décédé au Portugal, son pays natal, où il s'est rendu en février dernier en raison de complications liées au diabète, une maladie dont il souffrait, selon des sources proches.

Il sera enterré ce lundi à Trofa (Portugal), sa région d’origine.

La Maison de Gaiato, également connue sous le nom de «Obra da Rua», est une institution de solidarité fondée au Portugal et qui s'est étendue à Benguela à travers le père Manuel Pereira, ayant déjà abriter, à Benguela, plus d'un millier de garçons de familles défavorisés, qui ont reçu une éducation et une formation pendant des années, l’accent étant mis sur la serrurerie et la menuiserie, en plus de se dédier à la production agricole.

À propos, le gouvernorat provincial de Benguela a émis une note de condoléances dans laquelle il souligne que le prêtre a représenté l'expression maximale de la compassion et de la solidarité humaine, consacrant la majeure partie de sa vie à l'exercice de la protection et de la charité.

 «En ce moment de profonde tristesse, nous unissons notre voix à la douleur et au chagrin de la famille, des amis et des garçons de Gaiato, témoins fidèles de la noblesse et de la valeur humaine, attributs qui ont caractérisé la personnalité du Prêtre Manuel tout au long de sa vie», indique la note.

Actuellement, environ 120 jeunes vivent dans la Maison de Gaiato de Benguela, qui a entre autres compartiments, une école, un dortoir, des ateliers d'artisanat, une bibliothèque, un terrain agricole et un terrain de sport.