Les directeurs des écoles en formation sur la  fabrication  artisanale du savon

  • Seminário sobre criação de centros de fabrico de sabão na Huíla dirigido a gestores escolares.
Lubango – Cinquante-six directeurs d’établissements scolaires, des 14 municipalités de la province de Huíla, ont reçu lundi, une formation sur la fabrication de savon artisanal à Lubango, au bénéfice futur des zones d'influence pédagogique (ZIP).

La formation d’une durée d’un jour,  s'est déroulée sous les auspices du Ministère de l'Éducation, en partenariat avec le Ministère de la Santé et a été financé par la Banque Mondiale (BM), dans le cadre du Projet d’Apprentissage pour Tous (PAT).

La formation portait sur la transmission de contenus liés à la production de savon au niveau des écoles de l'enseignement primaire et secondaire dans le cycle II, à travers des matières recyclées et en contribuant à la prévention du covid-19.

À cette occasion, la directrice du Cabinet provincial de l'environnement, de la gestion des déchets solides et des services communautaires de Huíla, Lídia Amaro, a souligné que l'atelier était d’une importance «extrême», car il allait promouvoir le projet de création des centres de production de savon,  à être soutenus  par les professionnels de l'éducation, contribuant à améliorer l'assainissement des écoles.

Selon la source, c'est une action qui apportera également des bénéfices dans l'amélioration des connaissances et des compétences des enseignants, dans la gestion des écoles à travers de l’élargissement  des ZIP, afin qu'ils puissent mettre en place un système d'évaluation des apprentissages des élèves dans les différents niveaux du sous-système d’enseignement.

Les directeurs ont abordé des questions liées à la création et au fonctionnement des savonneries, leur durabilité, les soins à apporter à la production.

La formation d’une durée d’un jour,  s'est déroulée sous les auspices du Ministère de l'Éducation, en partenariat avec le Ministère de la Santé et a été financé par la Banque Mondiale (BM), dans le cadre du Projet d’Apprentissage pour Tous (PAT).

La formation portait sur la transmission de contenus liés à la production de savon au niveau des écoles de l'enseignement primaire et secondaire dans le cycle II, à travers des matières recyclées et en contribuant à la prévention du covid-19.

À cette occasion, la directrice du Cabinet provincial de l'environnement, de la gestion des déchets solides et des services communautaires de Huíla, Lídia Amaro, a souligné que l'atelier était d’une importance «extrême», car il allait promouvoir le projet de création des centres de production de savon,  à être soutenus  par les professionnels de l'éducation, contribuant à améliorer l'assainissement des écoles.

Selon la source, c'est une action qui apportera également des bénéfices dans l'amélioration des connaissances et des compétences des enseignants, dans la gestion des écoles à travers de l’élargissement  des ZIP, afin qu'ils puissent mettre en place un système d'évaluation des apprentissages des élèves dans les différents niveaux du sous-système d’enseignement.

Les directeurs ont abordé des questions liées à la création et au fonctionnement des savonneries, leur durabilité, les soins à apporter à la production.