Le gouverneur réaffirme l'importance de l'humanisation des services de santé

  • Le gouverneur de la province d'Uíge, José Carvalho da Rocha
  • Kavenaweteko Adelaide Malavo, Directora do Gabinete Provincial da Saúde no Uíge
Uíge - Le gouverneur de la province d'Uíge, José Carvalho da Rocha, a recommandé mardi les techniciens de santé à renforcer, de plus en plus, l'humanisation des services de santé, en plaçant le patient au centre de toutes les attentions.

José Carvalho da Rocha, qui s'exprimait lors de la cérémonie de prise de fonction de la nouvelle directrice du bureau provincial de la santé d'Uíge, Kavenaweteko Adelaide Malavo, a déclaré que dans le service de santé, les patients sont les plus importants, ils méritent donc toute l'attention nécessaire.

 

Il a  appelé le nouveau responsable de la santé à accorder plus d'attention à la prévention et à la lutte contre les principales maladies endémiques, à savoir le paludisme et le choléra, en vue de réduire le nombre de patients et de décès dans les établissements de santé de la province.

 

"Nous avons de grands défis, outre les enjeux liés à la prévention et à la lutte contre la pandémie de Covid-19", a-t-il souligné.

 

Il a, par ailleurs, défendu le pari sur la formation continue des professionnels de santé afin qu'ils soient mieux préparés aux nouvelles techniques, formes de traitement et approche des citoyens qui sollicitent des services de santé.

 

José Carvalho da Rocha, qui s'exprimait lors de la cérémonie de prise de fonction de la nouvelle directrice du bureau provincial de la santé d'Uíge, Kavenaweteko Adelaide Malavo, a déclaré que dans le service de santé, les patients sont les plus importants, ils méritent donc toute l'attention nécessaire.

 

Il a  appelé le nouveau responsable de la santé à accorder plus d'attention à la prévention et à la lutte contre les principales maladies endémiques, à savoir le paludisme et le choléra, en vue de réduire le nombre de patients et de décès dans les établissements de santé de la province.

 

"Nous avons de grands défis, outre les enjeux liés à la prévention et à la lutte contre la pandémie de Covid-19", a-t-il souligné.

 

Il a, par ailleurs, défendu le pari sur la formation continue des professionnels de santé afin qu'ils soient mieux préparés aux nouvelles techniques, formes de traitement et approche des citoyens qui sollicitent des services de santé.