Obsèques du journaliste Agostinho Quilemba

  • Namibe: lançamento da primeira pedra do projecto de desenvolvimento da Baia de Moçâmedes, feito pelo Ministro dos Transportes, Ricardo de Abreu
Luanda - La dépouille du journaliste Agostinho Quilemba, de l'Agence Angola Presse (ANGOP), a été enterrée ce samedi matin au cimetière de Viana, province de Luanda.

Prononçant l'éloge funèbre, au nom des travailleurs de l'Angop, Paulo André a mis en relief les qualités d’Agostinho Quilemba, soulignant qu’il était un ''professionnel doté d'une immense capacité de travail et de connaissances approfondies''.

«Un homme du journalisme économique, compétent et doté de connaissances approfondies, rigoureux et déterminé», a déclaré Paulo André.

Bartolomeu António, représentant l'Union des journalistes d'Angola (SJA), a déclaré qu'Agostinho Quilemba était un jeune conseiller qui avait ses propres idées et défendait toujours le respect dans son dialogue.

«C'était un professionnel expert, qui s'est toujours démarqué dans sa carrière de journaliste avec brio et sagesse», a-t-il déclaré.

À son tour, le président de l'Association des journalistes économiques (AJECO), João Joaquim, a reconnu le dévouement d'Agostinho Quilemba dans le travail, soulignant sa transparence et sa rigueur dans le traitement des dépêches.

"L'association (AJECO) continuera d'honorer le nom d'Agostinho Quilemba", a-t-il déclaré.

Agostinho Pascoal Quilemba José est décédé mardi dernier, à Luanda, des suites de maladie.

Âgé de 41 ans, il a commencé sa carrière à l'ANGOP en 2001, après avoir suivi un cours de journalisme à l'Institut d'économie moyenne de Luanda (IMEL).

Licencié en économie, il a été l'un des employés les plus distingués de l'entreprise, ces 19 dernières années.

Dans le cadre de la nouvelle dynamique de l'entreprise, visant à améliorer le contenu, il a été nommé en 2007 sous-éditeur du Desk Economique.

En 2018, suivant la même stratégie éditoriale de l’ANGOP, il est nommé éditeur du même Desk, fonction qu'il a occupée jusqu'à sa mort.

En tant que professionnel, il a rendu compte de plusieurs activités d'intérêt national, en Angola et à l'étranger, ayant collaboré avec certaines institutions et associations dans le domaine économique, en particulier l'Association des journalistes économiques d'Angola (AJECO).

Prononçant l'éloge funèbre, au nom des travailleurs de l'Angop, Paulo André a mis en relief les qualités d’Agostinho Quilemba, soulignant qu’il était un ''professionnel doté d'une immense capacité de travail et de connaissances approfondies''.

«Un homme du journalisme économique, compétent et doté de connaissances approfondies, rigoureux et déterminé», a déclaré Paulo André.

Bartolomeu António, représentant l'Union des journalistes d'Angola (SJA), a déclaré qu'Agostinho Quilemba était un jeune conseiller qui avait ses propres idées et défendait toujours le respect dans son dialogue.

«C'était un professionnel expert, qui s'est toujours démarqué dans sa carrière de journaliste avec brio et sagesse», a-t-il déclaré.

À son tour, le président de l'Association des journalistes économiques (AJECO), João Joaquim, a reconnu le dévouement d'Agostinho Quilemba dans le travail, soulignant sa transparence et sa rigueur dans le traitement des dépêches.

"L'association (AJECO) continuera d'honorer le nom d'Agostinho Quilemba", a-t-il déclaré.

Agostinho Pascoal Quilemba José est décédé mardi dernier, à Luanda, des suites de maladie.

Âgé de 41 ans, il a commencé sa carrière à l'ANGOP en 2001, après avoir suivi un cours de journalisme à l'Institut d'économie moyenne de Luanda (IMEL).

Licencié en économie, il a été l'un des employés les plus distingués de l'entreprise, ces 19 dernières années.

Dans le cadre de la nouvelle dynamique de l'entreprise, visant à améliorer le contenu, il a été nommé en 2007 sous-éditeur du Desk Economique.

En 2018, suivant la même stratégie éditoriale de l’ANGOP, il est nommé éditeur du même Desk, fonction qu'il a occupée jusqu'à sa mort.

En tant que professionnel, il a rendu compte de plusieurs activités d'intérêt national, en Angola et à l'étranger, ayant collaboré avec certaines institutions et associations dans le domaine économique, en particulier l'Association des journalistes économiques d'Angola (AJECO).