Les ordures "envahissent" la périphérie de Luanda

  • Um contentor a transbordar  de lixo na Rua António Barroso, Maianga
Luanda – La capitale angolaise, avec plus de sept millions d’habitants, enregistre ces derniers jours, une augmentation considérable des déchets solides dans certaines rues de la périphérie de la ville, provoquant un malaise chez les habitants.

La province de Luanda produit, par jour, au moins 6.800 tonnes de résidus solides qui,  jusqu’à 2020, étaient collectés par six opérateurs de ramassage des ordures.

 

Ces entreprises avaient  la capacité de collecter au  moins 60% d’immondices produites dans la capitale, mais elles ont malheureusement perdu leurs licences, en raison de la suspension des contrats publics par les autorités du gouvernorat provincial de Luanda.

 

Au cours de ces derniers mois, la récolte des déchets se fait régulièrement dans certaines zones de la province, en particulier sur les avenues, routes principales et autres places publiques, mais l'accumulation d'ordures est toujours évidente dans les municipalités les plus peuplées, comme Viana.

 

La province de Luanda produit, par jour, au moins 6.800 tonnes de résidus solides qui,  jusqu’à 2020, étaient collectés par six opérateurs de ramassage des ordures.

 

Ces entreprises avaient  la capacité de collecter au  moins 60% d’immondices produites dans la capitale, mais elles ont malheureusement perdu leurs licences, en raison de la suspension des contrats publics par les autorités du gouvernorat provincial de Luanda.

 

Au cours de ces derniers mois, la récolte des déchets se fait régulièrement dans certaines zones de la province, en particulier sur les avenues, routes principales et autres places publiques, mais l'accumulation d'ordures est toujours évidente dans les municipalités les plus peuplées, comme Viana.