Le Gouvernement angolais mise sur la formation et l’orientation économique des jeunes

  • Nito Alves, activista social presente no evento
Luanda -  Un programme de formation et d’orientation économique, destiné à  20.000 jeunes angolais,  sera mis en œuvre  de 2020 à 2022,  à l’échelle nationale,  dans les domaines d’élaboration des plans d’affaires, de gestion d’entreprises et de coopérativisme.

La comptabilité, l’assistance technique, la formalisation de commerce et l’entrepreneuriat sont d’autres domaines liés à ce programme de formation, qui survient à l’initiative du gouvernement, dans le cadre d’un Protocole de coopération.

Le programme sera mis en œuvre par le Ministère de la Jeunesse et des Sports et celui de l’Economie, avec le soutien de  l’Institut angolais de la Jeunesse  (IAJ) et l’Institut national de petites et moyennes entreprises (ANAPEM, sigle en portugais), indique un communiqué du Ministère de la Jeunesse parvenu à l’ANGOP.

Ce projet concerne essentiellement les jeunes ayant le don d’entrepreneuriat,  précise le communiqué, soulignant qu’il s’agit d’un Programme innovateur et élargi, visant  à assurer les capacités au sein de la jeunesse angolaise face aux projets structurants que le Gouvernement exécute depuis quelque temps,  dans le cadre du Programme d’appui à la production, diversification des exportations et substitution des importations (PRODESI).

Encourager l’entrepreneuriat et le coopérativisme juvénile, en vue de  créer l’auto-emploi et de promouvoir la participation économique de la jeunesse, tel est donc l’objectif de ce protocole de coopération.

La comptabilité, l’assistance technique, la formalisation de commerce et l’entrepreneuriat sont d’autres domaines liés à ce programme de formation, qui survient à l’initiative du gouvernement, dans le cadre d’un Protocole de coopération.

Le programme sera mis en œuvre par le Ministère de la Jeunesse et des Sports et celui de l’Economie, avec le soutien de  l’Institut angolais de la Jeunesse  (IAJ) et l’Institut national de petites et moyennes entreprises (ANAPEM, sigle en portugais), indique un communiqué du Ministère de la Jeunesse parvenu à l’ANGOP.

Ce projet concerne essentiellement les jeunes ayant le don d’entrepreneuriat,  précise le communiqué, soulignant qu’il s’agit d’un Programme innovateur et élargi, visant  à assurer les capacités au sein de la jeunesse angolaise face aux projets structurants que le Gouvernement exécute depuis quelque temps,  dans le cadre du Programme d’appui à la production, diversification des exportations et substitution des importations (PRODESI).

Encourager l’entrepreneuriat et le coopérativisme juvénile, en vue de  créer l’auto-emploi et de promouvoir la participation économique de la jeunesse, tel est donc l’objectif de ce protocole de coopération.