Réduction du nombre de cas de personnes portées disparues à Luanda

  • Le porte-parole provincial de la Police Nationale, l'inspecteur en chef Nestor Goubel
Luanda – La province de Luanda a enregistré en 2020, la disparition de 332 personnes, dont la plupart sont des mineurs, soit une réduction de 70 cas par rapport à l’année 2019, a informé jeudi, le porte-parole de la Police nationale à Luanda, l’inspecteur en chef Nestor Goubel.

Nestor Goubel a affirmé à l’Angop, que ces cas de disparition avaient été notifiés dans les commissariats de la police des municipalités de Cacuaco, Viana, Luanda, Cazenga et Kilamba Kiaxi.

 

Selon les données, 174 disparus ont été réintégrés dans la famille, et pour le reste, la Police continue à mener ses enquêtes.

 

Par ailleurs, le responsable a annoncé qu’au début de cette année, un cas de rapt avait été signalé dans le quartier Salinas, il s’agit d’un enfant âgé d’une année et six mois, la presse et les réseaux sociaux en ont fait une large diffusion.

 

Mais  grâce aux opérations la Police et de SIC, l’enfant a été retrouvé entre les mains d’un prétendu ravisseur, et il a été ramené au sein de famille.

 

 

Nestor Goubel a affirmé à l’Angop, que ces cas de disparition avaient été notifiés dans les commissariats de la police des municipalités de Cacuaco, Viana, Luanda, Cazenga et Kilamba Kiaxi.

 

Selon les données, 174 disparus ont été réintégrés dans la famille, et pour le reste, la Police continue à mener ses enquêtes.

 

Par ailleurs, le responsable a annoncé qu’au début de cette année, un cas de rapt avait été signalé dans le quartier Salinas, il s’agit d’un enfant âgé d’une année et six mois, la presse et les réseaux sociaux en ont fait une large diffusion.

 

Mais  grâce aux opérations la Police et de SIC, l’enfant a été retrouvé entre les mains d’un prétendu ravisseur, et il a été ramené au sein de famille.