Le VIH/SIDA fait plus de 60 morts à Uíge

  • La lutte contre le VIH/Sida en Angola
Uíge – Soixante-neuf personnes sont décédées des suites du VIH/sida, dans la province de Uíge, de janvier à septembre de l’année en cours, sur un total 2069 cas confirmés.

Le superviseur provincial du Programme de lutte contre le Sida, Benjamim Mazinga, a annoncé ces chiffres ce mercredi lors d’une conférence de la presse soulignant que des 2069 personnes porteuses de la maladie, 938 suivaient le traitement avec les rétroviraux, parmi lesquelles 57 sont des enfants.

Au cours des neuf derniers mois, a-t-il expliqué, les autorités sanitaires de la province de Uíge ont dépisté 126.000 personnes, contre les 88.771 dépistées en 2019, à la même période. Sur ce nombre, 825 personnes étaient atteintes du Sida et 53 sont décédées.

Le représentant de Réseau angolais des organisations de Services du Sida en Angola, à Uíge, Pinto Mulato, a informé qu’au cours de 11 derniers mois, 13.830 personnes avaient  été sensibilisées sur les mesures de lutte contre cette maladie.

Le superviseur provincial du Programme de lutte contre le Sida, Benjamim Mazinga, a annoncé ces chiffres ce mercredi lors d’une conférence de la presse soulignant que des 2069 personnes porteuses de la maladie, 938 suivaient le traitement avec les rétroviraux, parmi lesquelles 57 sont des enfants.

Au cours des neuf derniers mois, a-t-il expliqué, les autorités sanitaires de la province de Uíge ont dépisté 126.000 personnes, contre les 88.771 dépistées en 2019, à la même période. Sur ce nombre, 825 personnes étaient atteintes du Sida et 53 sont décédées.

Le représentant de Réseau angolais des organisations de Services du Sida en Angola, à Uíge, Pinto Mulato, a informé qu’au cours de 11 derniers mois, 13.830 personnes avaient  été sensibilisées sur les mesures de lutte contre cette maladie.