Plus de 500 familles restent sans-abris à Dondo

  • Chuva provoca estragos na cidade do Dondo (Cuanza Norte)
Cambambe – Plus de 500 familles, sur 817 affectées par une pluie torrentielle, à l’aube de samedi, dans la ville de Dondo, sont toujours sans abris et attendent de l’aide de la part des autorités provinciales.

Cependant, certaines familles sont retournées dans leurs maisons alors que d’autres se sont réfugiées chez des membres de leur famille, a appris lundi l’Angop d’une bonne source.

 

Dans une interview accordée par l’Angop, l’administrateur municipal de Cambambe, Adão Malungo, a déclaré que le Gouvernement a commencé à apporter, depuis lundi, son soutien aux familles sinistrées.

 

En plus de dégâts matériels, le bilan en termes de vies humaines est d’un mort et un disparu, l’abondance des eaux a entraîné la rivière Capacala de sortir de leur lit et submergée de quartiers les plus peuplés de la ville de Dondo.

 

Selon  l’administrateur municipal, Adão Malungo, il s'agit de la pire catastrophe qu’ait frappée la ville de Dondo depuis 36 ans.

 

Les dernières calamités du genre, selon les témoins, se sont produites en 2005, 1995 et dans les années 70.

 

 

Cependant, certaines familles sont retournées dans leurs maisons alors que d’autres se sont réfugiées chez des membres de leur famille, a appris lundi l’Angop d’une bonne source.

 

Dans une interview accordée par l’Angop, l’administrateur municipal de Cambambe, Adão Malungo, a déclaré que le Gouvernement a commencé à apporter, depuis lundi, son soutien aux familles sinistrées.

 

En plus de dégâts matériels, le bilan en termes de vies humaines est d’un mort et un disparu, l’abondance des eaux a entraîné la rivière Capacala de sortir de leur lit et submergée de quartiers les plus peuplés de la ville de Dondo.

 

Selon  l’administrateur municipal, Adão Malungo, il s'agit de la pire catastrophe qu’ait frappée la ville de Dondo depuis 36 ans.

 

Les dernières calamités du genre, selon les témoins, se sont produites en 2005, 1995 et dans les années 70.