La ministre de la Jeunesse encourage l'esprit d’entreprise pour lutter contre le chômage

  • La ministre de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento Neto
Luanda - La ministre de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento, a souligné, vendredi, l'esprit d’entreprise comme moyen de réduire le chômage et d'assurer la participation des jeunes à la diversification de l'économie nationale.

S'exprimant lors de l'atelier de motivation sur l'esprit d’entreprise chez les jeunes, la ministre a déclaré que l'entrepreneuriat  était un moyen de créer un travail indépendant et d'aider d'autres jeunes à profiter des opportunités d'emploi pour leur gagne-pain et soutenir leur famille.

«Malgré les restrictions imposées par la crise sanitaire causée par Covid-19 et la situation économique internationale elle-même, le Gouvernement angolais reste déterminé à apporter des réponses objectives aux attentes et aux désirs des jeunes, par la mise en œuvre des actions prévues dans le Programme pour le développement intégral de la jeunesse, au sein du PDN 2018 - 2022 », a-t-elle affirme.

Ana Paula do Sacramento ajoute que l'exécutif fait face aux défis de la mise en œuvre de la politique nationale de la jeunesse avec optimisme, afin d'assurer un accès durable aux services de base, à la formation professionnelle, à l'emploi et à l'esprit d'entreprise et ainsi contribuer à la réduction de la pauvreté et à l'intégration socio-économique des jeunes.

L'Exécutif, a-t-elle renchéri, entend doter les jeunes des compétences et des outils qui leur permettront de participer activement aux projets structurants établis dans le Programme d'Appui à la Production, de Diversification des Exportations et de Remplacement des Importations (Prodesi).

Selon Ana Paula do Sacramento, les jeunes joueront un rôle fondamental dans le processus de rétablissement de la stabilité économique du pays, car ce sont les entrepreneurs, les petites et moyennes entreprises qui assurent la durabilité de l'économie.

Le projet de formation et d'orientation économique des jeunes s'adresse aux jeunes à vocation entrepreneuriale, qui en post-formation deviennent éligibles pour bénéficier de lignes de financement allant jusqu'à 7 millions de kwanzas et profitera à 20 mille jeunes dans le pays, entre 2020 et 2022.

S'exprimant lors de l'atelier de motivation sur l'esprit d’entreprise chez les jeunes, la ministre a déclaré que l'entrepreneuriat  était un moyen de créer un travail indépendant et d'aider d'autres jeunes à profiter des opportunités d'emploi pour leur gagne-pain et soutenir leur famille.

«Malgré les restrictions imposées par la crise sanitaire causée par Covid-19 et la situation économique internationale elle-même, le Gouvernement angolais reste déterminé à apporter des réponses objectives aux attentes et aux désirs des jeunes, par la mise en œuvre des actions prévues dans le Programme pour le développement intégral de la jeunesse, au sein du PDN 2018 - 2022 », a-t-elle affirme.

Ana Paula do Sacramento ajoute que l'exécutif fait face aux défis de la mise en œuvre de la politique nationale de la jeunesse avec optimisme, afin d'assurer un accès durable aux services de base, à la formation professionnelle, à l'emploi et à l'esprit d'entreprise et ainsi contribuer à la réduction de la pauvreté et à l'intégration socio-économique des jeunes.

L'Exécutif, a-t-elle renchéri, entend doter les jeunes des compétences et des outils qui leur permettront de participer activement aux projets structurants établis dans le Programme d'Appui à la Production, de Diversification des Exportations et de Remplacement des Importations (Prodesi).

Selon Ana Paula do Sacramento, les jeunes joueront un rôle fondamental dans le processus de rétablissement de la stabilité économique du pays, car ce sont les entrepreneurs, les petites et moyennes entreprises qui assurent la durabilité de l'économie.

Le projet de formation et d'orientation économique des jeunes s'adresse aux jeunes à vocation entrepreneuriale, qui en post-formation deviennent éligibles pour bénéficier de lignes de financement allant jusqu'à 7 millions de kwanzas et profitera à 20 mille jeunes dans le pays, entre 2020 et 2022.