Une gouvernante réaffirme l’engagement de l’Exécutif sur la protection sociale des populations

  • La ministre d’Etat chargée des affaires sociales , Carolina Cerqueira
Luanda - La ministre d’Etat chargée des affaires sociales , Carolina Cerqueira, a souligné vendredi l'engagement de l'Exécutif pour l'amélioration des conditions sociales des populations, avec la mise en oeuvre de programmes de protection sociale pour les plus vulnérables.

Selon la ministre, qui s'est exprimé à l'ouverture de la réunion de lancement du projet «Améliorer les synergies entre la protection sociale et la gestion des finances publiques», dans le cadre du Plan national de développement (PDN), l'Exécutif a présenté les objectifs, les buts et les résultats pour les secteurs sociaux, dans une démonstration claire du souci d'améliorer et de renforcer la protection sociale de manière équitable et durable.

Selon la gouvernante, la preuve en est les programmes non contributifs financés par le Gouvernement en collaboration avec les bailleurs de fonds dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et de la municipalisation de l'action sociale.

Parmi les projets de protection sociale menés par l'Exécutif angolais, se distingue le programme de protection sociale (Kwenda), qui contribue à améliorer la qualité de vie et à permettre une meilleure inclusion sociale des citoyens.

Kwenda est un projet conçu par l'Exécutif pour le transfert d'un revenu mensuel fixe, d'un montant de 8.500 Kwanzas et mis en œuvre par le Fonds d’Action Sociale (FAS).

Kwenda dure trois ans et comprend quatre composantes: les transferts monétaires sociaux, jusqu'à un an, l'inclusion productive, la municipalisation de l'action sociale et, enfin, le renforcement du registre social unique.

Le programme de trois ans devrait bénéficier à un million 608 familles dans les 18 provinces du pays et dispose d'un financement global de 420 millions de dollars (320 millions alloués par la Banque mondiale et 100 par l'Exécutif angolais).

 

Selon la ministre, qui s'est exprimé à l'ouverture de la réunion de lancement du projet «Améliorer les synergies entre la protection sociale et la gestion des finances publiques», dans le cadre du Plan national de développement (PDN), l'Exécutif a présenté les objectifs, les buts et les résultats pour les secteurs sociaux, dans une démonstration claire du souci d'améliorer et de renforcer la protection sociale de manière équitable et durable.

Selon la gouvernante, la preuve en est les programmes non contributifs financés par le Gouvernement en collaboration avec les bailleurs de fonds dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et de la municipalisation de l'action sociale.

Parmi les projets de protection sociale menés par l'Exécutif angolais, se distingue le programme de protection sociale (Kwenda), qui contribue à améliorer la qualité de vie et à permettre une meilleure inclusion sociale des citoyens.

Kwenda est un projet conçu par l'Exécutif pour le transfert d'un revenu mensuel fixe, d'un montant de 8.500 Kwanzas et mis en œuvre par le Fonds d’Action Sociale (FAS).

Kwenda dure trois ans et comprend quatre composantes: les transferts monétaires sociaux, jusqu'à un an, l'inclusion productive, la municipalisation de l'action sociale et, enfin, le renforcement du registre social unique.

Le programme de trois ans devrait bénéficier à un million 608 familles dans les 18 provinces du pays et dispose d'un financement global de 420 millions de dollars (320 millions alloués par la Banque mondiale et 100 par l'Exécutif angolais).