Le MINTTICS réitère son soutien au marché publicitaire national

  • Le secrétaire d'État à la Communication sociale, Nuno Caldas
Luanda – Le secrétaire d'État à la Communication sociale, Nuno Caldas, a déclaré vendredi, à Luanda, que l'Exécutif angolais continuera à soutenir et à encourager l'émergence de plus d'acteurs publicitaires sur le marché national.

Le gouvernant a fait cette déclaration en s'exprimant, au nom du ministre des Télécommunications, des Technologies de l'information et de la Communication sociale, Manuel Homem, à l'ouverture de la première conférence nationale sur « L'éthique et la législation publicitaire ».

 

À son avis, afin d'avoir une saine coexistence entre ces acteurs, un ensemble de normes qui contribueront à l'existence de relations éthiques et socialement responsables sur le marché doit être de plus en plus amélioré.

 

Selon le responsable, la méconnaissance de la loi sur la publicité a généré de lourdes amendes pour les agents de publicité, c'est pourquoi leur connaissance est essentielle pour éviter ces contraintes.

 

Il a expliqué que pour contourner cette situation, le ministère des Télécommunications, des Technologies de l'information et de la Communication sociale (MINTTICS) continuera à diffuser la Loi, à promouvoir un dialogue ouvert et sincère avec les opérateurs du secteur, afin qu'il y ait de meilleurs résultats pour le marché.

 

Il a dit qu'il espère que l'événement apportera des contributions pour aider à concevoir des politiques qui répondent aux besoins du marché publicitaire national.

 

 

 

Le gouvernant a fait cette déclaration en s'exprimant, au nom du ministre des Télécommunications, des Technologies de l'information et de la Communication sociale, Manuel Homem, à l'ouverture de la première conférence nationale sur « L'éthique et la législation publicitaire ».

 

À son avis, afin d'avoir une saine coexistence entre ces acteurs, un ensemble de normes qui contribueront à l'existence de relations éthiques et socialement responsables sur le marché doit être de plus en plus amélioré.

 

Selon le responsable, la méconnaissance de la loi sur la publicité a généré de lourdes amendes pour les agents de publicité, c'est pourquoi leur connaissance est essentielle pour éviter ces contraintes.

 

Il a expliqué que pour contourner cette situation, le ministère des Télécommunications, des Technologies de l'information et de la Communication sociale (MINTTICS) continuera à diffuser la Loi, à promouvoir un dialogue ouvert et sincère avec les opérateurs du secteur, afin qu'il y ait de meilleurs résultats pour le marché.

 

Il a dit qu'il espère que l'événement apportera des contributions pour aider à concevoir des politiques qui répondent aux besoins du marché publicitaire national.