Le PNUD soutient le MINJUD dans la promotion de l'emploi et de l'autonomisation de la femme

  • Reunião entre ministra da Juventude e Desportos e Representante do Pnud em Angola
Luanda - Le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MINJUD) bénéficiera du soutien du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour promouvoir le travail indépendant chez les jeunes et pour autonomiser les adolescentes et les jeunes.

C’est ce qu’a garanti mercredi, à Luanda, le représentant du PNUD en Angola, Edo Stork, lors d'une audience avec la titulaire du portefeuille de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento Neto.

Edo Stork a identifié la commune de Cazenga comme point de départ pour la mise en œuvre d'un projet visant à former et professionnaliser les jeunes à l'auto-emploi et a exprimé l'intérêt de son institution à participer activement au processus d'autonomisation des adolescentes et des jeunes, qui ont une influence directe sur le développement des familles.

Dans le cadre de la coopération avec le gouvernement angolais, le PNUD reproduira également des projets de soutien à la jeunesse en Angola, tels que Youth-Connect, avec d'excellents résultats dans certains pays africains.

À son tour, Ana Paula Neto a souligné que l'intention exprimée par le PNUD complètera le travail développé en initiative avec le Programme de formation et d'orientation économique pour les jeunes, qui vise à trouver une issue à travers l'entrepreneuriat et des actions dans le cadre du Projet Jeunesse Responsable et organisée (JIRO).

Ce programme vise à prendre en charge la jeune femme de bas en haut, pour la former plus tard à de grandes responsabilités dans la société.
Les deux institutions ont jeté les bases d'une stratégie de coopération qui, dans un proche avenir, sera financée par un fonds norvégien.

C’est ce qu’a garanti mercredi, à Luanda, le représentant du PNUD en Angola, Edo Stork, lors d'une audience avec la titulaire du portefeuille de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento Neto.

Edo Stork a identifié la commune de Cazenga comme point de départ pour la mise en œuvre d'un projet visant à former et professionnaliser les jeunes à l'auto-emploi et a exprimé l'intérêt de son institution à participer activement au processus d'autonomisation des adolescentes et des jeunes, qui ont une influence directe sur le développement des familles.

Dans le cadre de la coopération avec le gouvernement angolais, le PNUD reproduira également des projets de soutien à la jeunesse en Angola, tels que Youth-Connect, avec d'excellents résultats dans certains pays africains.

À son tour, Ana Paula Neto a souligné que l'intention exprimée par le PNUD complètera le travail développé en initiative avec le Programme de formation et d'orientation économique pour les jeunes, qui vise à trouver une issue à travers l'entrepreneuriat et des actions dans le cadre du Projet Jeunesse Responsable et organisée (JIRO).

Ce programme vise à prendre en charge la jeune femme de bas en haut, pour la former plus tard à de grandes responsabilités dans la société.
Les deux institutions ont jeté les bases d'une stratégie de coopération qui, dans un proche avenir, sera financée par un fonds norvégien.