La Première Dame visite le centre «Vivência Feliz»

Luanda – La Première Dame de la République, Ana Dias Lourenço, a visité mercredi le Centre d'accueil "Vivência Feliz", situé dans le quartier Estalagem, à Viana.

Dans le cadre des célébrations de la Journée de l'enfant africain (16 juin), lors de la visite, la Première Dame Ana Dias Lourenço a envoyé un message d'amour à tous les enfants, et a garanti tout faire pour offrir un avenir meilleur aux enfants angolais, selon les informations diffusées ce jeudi, dans le quotidien angolais « Jornal d'Angola ».

La première dame a offert des violons à l'institution, puis a visité une exposition avec des produits créés par les garçons en utilisant des matières premières locales (meubles de chambre, plafonds, lampes, tables à manger, bases, plateaux, peintures, support pour les arrangements de jardinage, tables, entre autres).

Les produits, selon Josefa Ferreira, présidente du Groupe des femmes africaines (GMA), propriétaire du centre, seront commercialisés pour assurer l'autosuffisance du centre, qui n'héberge que des garçons car dans la première expérience avec des filles, tous eux ont fini par s'enfuir, ainsi que quelques garçons, mais la majorité l'a emporté.

À la fin de l'activité, Josefa Ferreira a déclaré que l'un des grands défis est de le transformer en un lieu de référence dans le pays, après avoir considéré la visite de la première dame, comme "un honneur, un encouragement et une affection pour les enfants".

Elle a annoncé qu'après l'âge de 18 ans, les garçons se rendraient, à titre facultatif, dans une maison autonome de la Fondation Art et Culture, qui entretient un partenariat avec le centre à cet égard.

La maison de l'autonomie a pour but de recueillir les garçons et de les guider jusqu'à ce qu'ils obtiennent leur premier emploi.

Elle a rappelé que le centre propose des cours d'informatique, de coupe et couture, d’ajustage, de menuiserie et de musique, afin qu'ils soient prêts pour le marché du travail.

Le centre "Vivência Feliz" accueille 22 enfants de sexe masculin, âgés de 11 à 18 ans, qui quittent les lieux dès qu'ils atteignent l'âge majeur.

Dans le cadre des célébrations de la Journée de l'enfant africain (16 juin), lors de la visite, la Première Dame Ana Dias Lourenço a envoyé un message d'amour à tous les enfants, et a garanti tout faire pour offrir un avenir meilleur aux enfants angolais, selon les informations diffusées ce jeudi, dans le quotidien angolais « Jornal d'Angola ».

La première dame a offert des violons à l'institution, puis a visité une exposition avec des produits créés par les garçons en utilisant des matières premières locales (meubles de chambre, plafonds, lampes, tables à manger, bases, plateaux, peintures, support pour les arrangements de jardinage, tables, entre autres).

Les produits, selon Josefa Ferreira, présidente du Groupe des femmes africaines (GMA), propriétaire du centre, seront commercialisés pour assurer l'autosuffisance du centre, qui n'héberge que des garçons car dans la première expérience avec des filles, tous eux ont fini par s'enfuir, ainsi que quelques garçons, mais la majorité l'a emporté.

À la fin de l'activité, Josefa Ferreira a déclaré que l'un des grands défis est de le transformer en un lieu de référence dans le pays, après avoir considéré la visite de la première dame, comme "un honneur, un encouragement et une affection pour les enfants".

Elle a annoncé qu'après l'âge de 18 ans, les garçons se rendraient, à titre facultatif, dans une maison autonome de la Fondation Art et Culture, qui entretient un partenariat avec le centre à cet égard.

La maison de l'autonomie a pour but de recueillir les garçons et de les guider jusqu'à ce qu'ils obtiennent leur premier emploi.

Elle a rappelé que le centre propose des cours d'informatique, de coupe et couture, d’ajustage, de menuiserie et de musique, afin qu'ils soient prêts pour le marché du travail.

Le centre "Vivência Feliz" accueille 22 enfants de sexe masculin, âgés de 11 à 18 ans, qui quittent les lieux dès qu'ils atteignent l'âge majeur.