Quatre citoyens arrêtés pour avoir attaqués les agents de la Police nationale

  • Le porte-parole provincial de la Police Nationale, l'inspecteur en chef Nestor Goubel
Luanda - Quatre citoyens âgés de 20 à 30 ans, ont été arrêtés dimanche par la Police Nationale, dans le quartier Huambo, dans le district urbain de Maianga, municipalité de Luanda, accusés d’avoir agressés les agents de la Police nationale.

Parmi les accusés, présentés à la presse ce lundi, figure un supposé élément des Forces Armées Angolaises (FAA).

Selon le porte-parole provincial de la Police Nationale, l'inspecteur en chef Nestor Goubel, tout s'est passé lorsqu'une patrouille de la Police, correctement identifiée, a interrompu un match de football, qui s'est déroulé au mépris total des mesures de biosécurité, violant le décret présidentiel sur l'état de calamité publique.

À cet effet, l'un des agents a saisi le ballon et a conseillé le respect des règles, mais a été agressé, obligeant la patrouille à recourir au renfort policier.

Les détenus seront, dans les prochaines heures, présentés au parquet, a-t-il précisé.

Parmi les accusés, présentés à la presse ce lundi, figure un supposé élément des Forces Armées Angolaises (FAA).

Selon le porte-parole provincial de la Police Nationale, l'inspecteur en chef Nestor Goubel, tout s'est passé lorsqu'une patrouille de la Police, correctement identifiée, a interrompu un match de football, qui s'est déroulé au mépris total des mesures de biosécurité, violant le décret présidentiel sur l'état de calamité publique.

À cet effet, l'un des agents a saisi le ballon et a conseillé le respect des règles, mais a été agressé, obligeant la patrouille à recourir au renfort policier.

Les détenus seront, dans les prochaines heures, présentés au parquet, a-t-il précisé.