Le trafic routier sur la route nationale 230 a repris

  • Chuva provoca estragos na cidade do Dondo (Cuanza Norte)
Cambambe - Le trafic routier sur la route nationale 230, reliant Luanda à Dondo et le reste du pays, a repris en début d'après-midi de ce dimanche, après intervention du gouvernement de Cuanza Norte.

La circulation routière était interrompue depuis samedi matin à la suite de la chute du pont sur la rivière Cacesse, causée par les fortes pluies.

Selon le vice-gouverneur chargé des affaires techniques et des infrastructures, Luís Mendonça, puisqu'il s'agit d'une route nationale, dont la réhabilitation est sous la responsabilité du gouvernement central, un travail palliatif a été effectué jusqu'à ce que l'Institut national des routes d'Angola fasse les travaux définitifs.

En raison de l'interruption du trafic routier, environ 300 véhicules de transport de marchandises et de passagers étaient bloqués à Dondo, dans les deux sens, à destination et en provenance de Luanda. La ville de Dondo relie Luanda aux provinces du sud, de l'est, du nord et du nord-est du pays.

La pluie a également causé la mort d'une personne et la disparition d'une autre, a délogé 817 familles, a détruit et inondé de nombreuse maisons et institutions.

Les familles touchées par les pluies ont besoin d'eau et de nourriture, et sont sans abri, a appris l’ANGOP.

La pluie a également provoqué la destruction d’une digue et le débordement de la rivière Capacala, submergeant le quartier Cacesse, l'un des plus peuplés de la ville de Dondo, avec plus de 20 mille habitants.

La circulation routière était interrompue depuis samedi matin à la suite de la chute du pont sur la rivière Cacesse, causée par les fortes pluies.

Selon le vice-gouverneur chargé des affaires techniques et des infrastructures, Luís Mendonça, puisqu'il s'agit d'une route nationale, dont la réhabilitation est sous la responsabilité du gouvernement central, un travail palliatif a été effectué jusqu'à ce que l'Institut national des routes d'Angola fasse les travaux définitifs.

En raison de l'interruption du trafic routier, environ 300 véhicules de transport de marchandises et de passagers étaient bloqués à Dondo, dans les deux sens, à destination et en provenance de Luanda. La ville de Dondo relie Luanda aux provinces du sud, de l'est, du nord et du nord-est du pays.

La pluie a également causé la mort d'une personne et la disparition d'une autre, a délogé 817 familles, a détruit et inondé de nombreuse maisons et institutions.

Les familles touchées par les pluies ont besoin d'eau et de nourriture, et sont sans abri, a appris l’ANGOP.

La pluie a également provoqué la destruction d’une digue et le débordement de la rivière Capacala, submergeant le quartier Cacesse, l'un des plus peuplés de la ville de Dondo, avec plus de 20 mille habitants.