Rui Falcão invite les universitaires à développer Lobito

  • Caminhos de ferro de Benguela
Lobito - Le gouverneur provincial de Benguela, Rui Falcão, a invité, jeudi, les universitaires à contribuer à la redynamisation des stratégies pour le développement de la ville de Lobito.

Intervenant lors de l'ouverture du premier forum municipal sur la citoyenneté et l'urbanisme, Rui Falcão a déclaré que la recherche scientifique peut apporter un grand soutien au développement de la ville.

Selon lui, Lobito est l'une des villes de la côte de Benguela qui a la chance de disposer des infrastructures nécessaires à la viabilité du «Couloir de Lobito».

"Il ne suffit pas de parler du couloir de Lobito si on n'ajoute pas au débat la nécessité de créer une plate-forme logistique, qui assure le développement de la zone  nord et du sud de l'Angola et de là relancer la croissance économique à travers la classe d’affaires privée.

Le gouverneur a également évoqué l'augmentation de la pression démographique, chaque fois que s’améliore un secteur de la province, en particulier dans la zone côtière.

Selon Rui Falcão, le secteur des affaires est en croissance, avec l'émergence de grandes industries.

"Nous devons commencer à évaluer les gains réels que nous obtenons du port commercial de Lobito, du chemin de fer de Benguela et de l'aéroport de Catumbela", a-t-il souligné.

Au cours de l'événement de deux jours, l'administration locale et les instituts supérieurs polytechniques Catholique de Benguela (ISPOCAB) et Lusíada de Benguela (ISPLB) ont été signés des protocoles.

Le forum, organisé sous le slogan «Citoyenneté et urbanisme, un regard sur la récupération intégrée de la ville de Lobito», les participants ont débattu, entre autres sujets, l'approche sur le couloir de Lobito comme outil de développement, l'architecture du réseau routier de la municipalité et sa requalification et la dégradation des routes et son impact sur l'économie locale.

Intervenant lors de l'ouverture du premier forum municipal sur la citoyenneté et l'urbanisme, Rui Falcão a déclaré que la recherche scientifique peut apporter un grand soutien au développement de la ville.

Selon lui, Lobito est l'une des villes de la côte de Benguela qui a la chance de disposer des infrastructures nécessaires à la viabilité du «Couloir de Lobito».

"Il ne suffit pas de parler du couloir de Lobito si on n'ajoute pas au débat la nécessité de créer une plate-forme logistique, qui assure le développement de la zone  nord et du sud de l'Angola et de là relancer la croissance économique à travers la classe d’affaires privée.

Le gouverneur a également évoqué l'augmentation de la pression démographique, chaque fois que s’améliore un secteur de la province, en particulier dans la zone côtière.

Selon Rui Falcão, le secteur des affaires est en croissance, avec l'émergence de grandes industries.

"Nous devons commencer à évaluer les gains réels que nous obtenons du port commercial de Lobito, du chemin de fer de Benguela et de l'aéroport de Catumbela", a-t-il souligné.

Au cours de l'événement de deux jours, l'administration locale et les instituts supérieurs polytechniques Catholique de Benguela (ISPOCAB) et Lusíada de Benguela (ISPLB) ont été signés des protocoles.

Le forum, organisé sous le slogan «Citoyenneté et urbanisme, un regard sur la récupération intégrée de la ville de Lobito», les participants ont débattu, entre autres sujets, l'approche sur le couloir de Lobito comme outil de développement, l'architecture du réseau routier de la municipalité et sa requalification et la dégradation des routes et son impact sur l'économie locale.