SIC démantèle un réseau de contrefacteurs

  • La monnaie angolaise Kwanza
Luanda - Le Service des enquêtes criminelles (SIC) a démantelé, mercredi, un réseau de contrefacteurs de devises nationales et étrangères qui opérait régulièrement dans la capitale angolaise.

Le réseau est composé de six individus, dont un ressortissant chinois, cerveau du groupe, qui est en fuite.

L'opération, menée par les services d'enquête, de lutte contre le crime organisé et des opérations de Talatona, a abouti à l'arrestation de deux ressortissants impliqués dans des délits de passage et de mise en circulation des fausses monnaies, d'association de criminels et de possession illégale d'une arme à feu.

Le SIC a saisi des détenus, âgés de 29 à 56 ans, 117 000 dollars US et 47 millions de Kwanzas en faux billets, une arme à feu de type AKM et avec des munitions.

Le SIC précise que pour chaque contrefaçon de 100 dollars américains, le Chinois paierait 50 dollars, ce qui correspondrait à un montant en monnaie réelle de 58 500 dollars américains.

En ce qui concerne la monnaie nationale, pour chaque cinq Kwanzas, il paierait 2 500, ce qui correspondrait à 23 500 000,00 en vraie monnaie.

Si l'accord se passait bien, les détenus auraient une part de 10% de l'accord, ce qui correspondrait respectivement à 5 850 dollars US et 2 350 000 kwanzas.

 

Le réseau est composé de six individus, dont un ressortissant chinois, cerveau du groupe, qui est en fuite.

L'opération, menée par les services d'enquête, de lutte contre le crime organisé et des opérations de Talatona, a abouti à l'arrestation de deux ressortissants impliqués dans des délits de passage et de mise en circulation des fausses monnaies, d'association de criminels et de possession illégale d'une arme à feu.

Le SIC a saisi des détenus, âgés de 29 à 56 ans, 117 000 dollars US et 47 millions de Kwanzas en faux billets, une arme à feu de type AKM et avec des munitions.

Le SIC précise que pour chaque contrefaçon de 100 dollars américains, le Chinois paierait 50 dollars, ce qui correspondrait à un montant en monnaie réelle de 58 500 dollars américains.

En ce qui concerne la monnaie nationale, pour chaque cinq Kwanzas, il paierait 2 500, ce qui correspondrait à 23 500 000,00 en vraie monnaie.

Si l'accord se passait bien, les détenus auraient une part de 10% de l'accord, ce qui correspondrait respectivement à 5 850 dollars US et 2 350 000 kwanzas.