Le SJA veut des journalistes plus actifs

Benguela (Angola)– Le secrétaire général du Syndicat des journalistes angolais (SJA), Teixeira Cândido, a critiqué samedi, le “conformisme” des professionnels de la classe, les appelant à plus de dévouement et de professionnalisme dans “l’art” de communiquer, pour changer le contexte actuel.

S’exprimant lors de la cérémonie de clôture du séminaire sur “Journalisme d’Investigation”, qui a eu lieu dans cette ville les 6 et 7 de ce  mois, Teixeira Cândido a souligné que les professionnels devraient être partie active dans le changement de l’actuel contexte social, économique, politique et même religieux dans le pays.

Le dirigeant syndical a indiqué que les revendications du public il y a vingt ans étaient différentes de celles d’aujourd’hui, et les professionnels sont donc appelés à s’engager davantage.

Au cours de la formation, les participants ont abordé entre autres thèmes des questions liées au budget général de l’État, à la loi sur les marchés publics et la loi sur les mesures de prudence.

Dans les session biquotidiennes, les journalistes ont également analysé les aspects inhérents à l' « Introduction des droits de l'homme – vision générale», «droit à l'information», «droit à la liberté de la presse», «fondements du journalisme d'investigation», «objectif de la recherche journalistique»,«orientation et complémentarité entre le journalisme conventionnel et le journalisme d'investigation», « le rôle de la recherche journalistique dans la promotion des droits de l'homme », «éthique et la déontologie professionnelle».

S’exprimant lors de la cérémonie de clôture du séminaire sur “Journalisme d’Investigation”, qui a eu lieu dans cette ville les 6 et 7 de ce  mois, Teixeira Cândido a souligné que les professionnels devraient être partie active dans le changement de l’actuel contexte social, économique, politique et même religieux dans le pays.

Le dirigeant syndical a indiqué que les revendications du public il y a vingt ans étaient différentes de celles d’aujourd’hui, et les professionnels sont donc appelés à s’engager davantage.

Au cours de la formation, les participants ont abordé entre autres thèmes des questions liées au budget général de l’État, à la loi sur les marchés publics et la loi sur les mesures de prudence.

Dans les session biquotidiennes, les journalistes ont également analysé les aspects inhérents à l' « Introduction des droits de l'homme – vision générale», «droit à l'information», «droit à la liberté de la presse», «fondements du journalisme d'investigation», «objectif de la recherche journalistique»,«orientation et complémentarité entre le journalisme conventionnel et le journalisme d'investigation», « le rôle de la recherche journalistique dans la promotion des droits de l'homme », «éthique et la déontologie professionnelle».