Sonamet forme plus de mille techniciens pour l'industrie pétrolière

  • Plateforme pétrolière offshore
Lobito – La compagnie Sonamet a formé, depuis 2010, 1500 techniciens, dont des soudeurs et des chaudronniers, en vue de réduire le nombre d'expatriés, à savoir des Philippins, des Indiens et des Pakistanais, dans le secteur pétrolier angolais, a appris l'ANGOP.

Cette information a été fournie à la presse par le coordinateur du centre de formation de Sonamet (fabricant de structures métalliques pour la prospection et la production de pétrole), Francisco Vontade, ajoutant que la formation durait en moyenne six mois.

«Nous avons la capacité de former 80 techniciens dans chaque cours, mais en raison de la  Covid-19, nous formons entre 10 et 20 pour cent de ce nombre», a-t-il expliqué.

Selon le responsable, après la formation, les techniciens sont également qualifiés pour travailler dans d'autres entreprises similaires.

D’autre part, il est en cours à Sonamet, les projets Clov 2 et Kaombo, démarrés en 2018, et les projets Zinha et Dália, qui démarrent cette année, tous appartenant  à Total, selon l'ingénieur Antônio Alfredo, membre de la direction.

La Sonamet, créée en 1998 et à Lobito, province de Benguela, construit des plates-formes  pour offshore, vestes, bouées, tours, etc.

Cette information a été fournie à la presse par le coordinateur du centre de formation de Sonamet (fabricant de structures métalliques pour la prospection et la production de pétrole), Francisco Vontade, ajoutant que la formation durait en moyenne six mois.

«Nous avons la capacité de former 80 techniciens dans chaque cours, mais en raison de la  Covid-19, nous formons entre 10 et 20 pour cent de ce nombre», a-t-il expliqué.

Selon le responsable, après la formation, les techniciens sont également qualifiés pour travailler dans d'autres entreprises similaires.

D’autre part, il est en cours à Sonamet, les projets Clov 2 et Kaombo, démarrés en 2018, et les projets Zinha et Dália, qui démarrent cette année, tous appartenant  à Total, selon l'ingénieur Antônio Alfredo, membre de la direction.

La Sonamet, créée en 1998 et à Lobito, province de Benguela, construit des plates-formes  pour offshore, vestes, bouées, tours, etc.