Luanda, la ville des merveilles

  • La ville de Luanda
Luanda - La ville de Luanda, qui célèbre son 445e anniversaire le 25 janvier, était considérée, entre 1872 et le début des années 1960, comme une ville des merveilles et de référence international.

La capitale angolaise actuelle a été fondée en 1576, sous le nom de ville de Sao Paulo da Assunção de Loanda, par le capitaine portugais Paulo Dias de Novais, qui a débarqué, un an plus tôt (1575), sur l'île du Cap.

Selon les historiens, c'est dans ce lieu historique aux innombrables traditions et rituels que fut établi le premier noyau de colons portugais: environ 700 personnes, dont 350 hommes d'armes, religieux, marchands et fonctionnaires.

Toujours selon des documents d'archives, c'est également Paulo Dias de Novais qui a posé la première pierre de la construction de l'église dédiée à Sao Sebastião, saint d'une grande dévotion pour les Portugais, à l'endroit où se trouve aujourd'hui le musée des forces armées.

Le choix a été influencé par trois facteurs principaux: l'existence d'un magnifique port naturel, dans une baie ouverte sur la mer, mais protégée par une île; l'eau potable, les eaux des puits de Maianga et les excellentes conditions de défense offertes par la colline de Sao Paulo.

En fait, le processus de croissance dans l'actuelle province de Luanda a connu plusieurs étapes, qui ont marqué la consolidation et l'affirmation des colonisateurs européens.

Malgré la découverte, en 1576, et la pose de la première pierre, par Paulo Dias de Novais, ce n'est que trois décennies plus tard que le nombre de bâtiments et de personnes d'origine européenne a commencé à augmenter considérablement.

C'est dans ce contexte que la ville de Sao Paulo da Assunção de Loanda s'est étendue de Sao Miguel à l'ancien hôpital Maria Pia (aujourd'hui Josina Machel).

La ville est devenue le centre administratif de l'Angola en 1627, mais, 10 ans plus tôt, en 1618, à l'époque de l'Union ibérique, la forteresse Sao Pedro da Barra avait déjà été construite.

 

La capitale angolaise actuelle a été fondée en 1576, sous le nom de ville de Sao Paulo da Assunção de Loanda, par le capitaine portugais Paulo Dias de Novais, qui a débarqué, un an plus tôt (1575), sur l'île du Cap.

Selon les historiens, c'est dans ce lieu historique aux innombrables traditions et rituels que fut établi le premier noyau de colons portugais: environ 700 personnes, dont 350 hommes d'armes, religieux, marchands et fonctionnaires.

Toujours selon des documents d'archives, c'est également Paulo Dias de Novais qui a posé la première pierre de la construction de l'église dédiée à Sao Sebastião, saint d'une grande dévotion pour les Portugais, à l'endroit où se trouve aujourd'hui le musée des forces armées.

Le choix a été influencé par trois facteurs principaux: l'existence d'un magnifique port naturel, dans une baie ouverte sur la mer, mais protégée par une île; l'eau potable, les eaux des puits de Maianga et les excellentes conditions de défense offertes par la colline de Sao Paulo.

En fait, le processus de croissance dans l'actuelle province de Luanda a connu plusieurs étapes, qui ont marqué la consolidation et l'affirmation des colonisateurs européens.

Malgré la découverte, en 1576, et la pose de la première pierre, par Paulo Dias de Novais, ce n'est que trois décennies plus tard que le nombre de bâtiments et de personnes d'origine européenne a commencé à augmenter considérablement.

C'est dans ce contexte que la ville de Sao Paulo da Assunção de Loanda s'est étendue de Sao Miguel à l'ancien hôpital Maria Pia (aujourd'hui Josina Machel).

La ville est devenue le centre administratif de l'Angola en 1627, mais, 10 ans plus tôt, en 1618, à l'époque de l'Union ibérique, la forteresse Sao Pedro da Barra avait déjà été construite.