Le PAPE permet de réduire le chômage dans le pays

  • La ministre de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Teresa Dias
Mbanza Kongo – Le Plan d'action pour la promotion de l'employabilité (PAPE) réduit les conséquences du retrait des investissements dans les entreprises, du fait de la crise économique et financière et de la pandémie de Covid-19.

Selon la ministre de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Teresa Dias, qui s'est exprimée ce lundi lors de la cérémonie de lancement du PAPE, dans la ville de Mbanza Kongo (province du Zaire), le programme contribue à réduire les indicateurs de chômage dans le pays.

Elle a rappelé que le renforcement du système national d'emploi et de formation professionnelle permet la construction, la requalification et le rééquipement des infrastructures de formation, dans les provinces de Cuanza Norte, Huambo, Bié et Namibe.

Teresa Dias a également souligné la formalisation des activités économiques, à travers l'inscription des bénéficiaires dans le système de protection sociale, la reconversion des activités informelles en activités formelles, à travers l'enregistrement dans les administrations municipales et par l'Administration générale des impôts (AGT).

 

 

Selon la ministre de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Teresa Dias, qui s'est exprimée ce lundi lors de la cérémonie de lancement du PAPE, dans la ville de Mbanza Kongo (province du Zaire), le programme contribue à réduire les indicateurs de chômage dans le pays.

Elle a rappelé que le renforcement du système national d'emploi et de formation professionnelle permet la construction, la requalification et le rééquipement des infrastructures de formation, dans les provinces de Cuanza Norte, Huambo, Bié et Namibe.

Teresa Dias a également souligné la formalisation des activités économiques, à travers l'inscription des bénéficiaires dans le système de protection sociale, la reconversion des activités informelles en activités formelles, à travers l'enregistrement dans les administrations municipales et par l'Administration générale des impôts (AGT).