L'Angola a un signal de télécommunications dans les 18 provinces

  • Edifice de l'Angola Telecom
Luanda - Le signal de télécommunications en Angola a une couverture à 100% dans toutes les capitales des 18 provinces du pays et a tendance à s'étendre, a récemment déclaré, à Luanda, le directeur national des télécommunications et des technologies de l'information, Matias Manuel da Silva Borges.

Dans une interview, concernant la Journée internationale des télécommunications et de la société de l'information, célébrée lundi 17 mai, il a souligné que ces localités disposent de services vocaux (fixe et mobile), de données ou d'Internet et de la télévision (satellite et câble).

Concernant sa qualité, il a dit à l'ANGOP que «la qualité et la couverture du signal sont des indicateurs qui diffèrent considérablement les uns des autres, cependant au niveau des pays de la SADC, on peut dire que nous sommes au-dessus de la moyenne, quelle que soit la manière dont nous sommes encadrés».

Le directeur national des télécommunications et des technologies de l'information a toutefois expliqué que les services fournis en Angola sont principalement numériques, manquant à peine la transition de la télédiffusion analogique pour numérique.

Pour atteindre le système numérique complètement, a-t-il ajouté: «les technologies de l'information et de la communication sont émergentes et assez complexes, car les initiatives et les programmes établis dans le Livre blanc sur les TIC, peuvent conduire l'Angola à atteindre l'exhaustivité des systèmes numériques».

Dans une interview, concernant la Journée internationale des télécommunications et de la société de l'information, célébrée lundi 17 mai, il a souligné que ces localités disposent de services vocaux (fixe et mobile), de données ou d'Internet et de la télévision (satellite et câble).

Concernant sa qualité, il a dit à l'ANGOP que «la qualité et la couverture du signal sont des indicateurs qui diffèrent considérablement les uns des autres, cependant au niveau des pays de la SADC, on peut dire que nous sommes au-dessus de la moyenne, quelle que soit la manière dont nous sommes encadrés».

Le directeur national des télécommunications et des technologies de l'information a toutefois expliqué que les services fournis en Angola sont principalement numériques, manquant à peine la transition de la télédiffusion analogique pour numérique.

Pour atteindre le système numérique complètement, a-t-il ajouté: «les technologies de l'information et de la communication sont émergentes et assez complexes, car les initiatives et les programmes établis dans le Livre blanc sur les TIC, peuvent conduire l'Angola à atteindre l'exhaustivité des systèmes numériques».