MINTTICS suspend l'activité de Rede Record Angola Limitada

  • Logotypes de Record TV, Zap Viva et Canal Vida TV
Luanda - Le ministère des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale (MINTTICS) a annoncé lundi la suspension de l'activité des sociétés Rede Record de Televisão Angola Limitada / Record TV África et de leurs journalistes étrangers.

La mesure, qui entre en vigueur à 00h00 le mercredi 21, concerne également la diffusion des chaînes ZAP VIVA et VIDA TV, indique un communiqué de ce département ministériel, transmis à l'ANGOP.

Selon le document, les inscriptions provisoires de journaux, magazines, pages Web d'information et stations de radio sans activité effective au cours des deux dernières années seront également suspendues.

En particulier, le département ministériel suspend Rede Record de Televisão (Angola), Limitada, qui est responsable de TV Record Africa, entre autres raisons, pour avoir, dans l'exercice de la fonction de directeur exécutif, un citoyen étranger.

Le ministère dénonce également que le personnel étranger de Rede Record de Televisão (Angola), Limitada, qui exerce une activité journalistique dans le pays, "n'est ni accrédité au Centre de presse Aníbal de Melo".

D'autre part, il mentionne que les sociétés qui fournissent la télévision payante, à savoir TV CABO S.A, DSTV ANGOLA, SA, FINSTAR - détenteur de ZAP TV, sont dûment légalisées, mais "distribuent les chaînes ZAP VIVA, VIDA TV et REDE RECORD sans enregistrement pour l'exercice de l'activité télévisuelle en Angola ".

 

 

 

La mesure, qui entre en vigueur à 00h00 le mercredi 21, concerne également la diffusion des chaînes ZAP VIVA et VIDA TV, indique un communiqué de ce département ministériel, transmis à l'ANGOP.

Selon le document, les inscriptions provisoires de journaux, magazines, pages Web d'information et stations de radio sans activité effective au cours des deux dernières années seront également suspendues.

En particulier, le département ministériel suspend Rede Record de Televisão (Angola), Limitada, qui est responsable de TV Record Africa, entre autres raisons, pour avoir, dans l'exercice de la fonction de directeur exécutif, un citoyen étranger.

Le ministère dénonce également que le personnel étranger de Rede Record de Televisão (Angola), Limitada, qui exerce une activité journalistique dans le pays, "n'est ni accrédité au Centre de presse Aníbal de Melo".

D'autre part, il mentionne que les sociétés qui fournissent la télévision payante, à savoir TV CABO S.A, DSTV ANGOLA, SA, FINSTAR - détenteur de ZAP TV, sont dûment légalisées, mais "distribuent les chaînes ZAP VIVA, VIDA TV et REDE RECORD sans enregistrement pour l'exercice de l'activité télévisuelle en Angola ".