Appel d’un responsable à une utilisation saine des réseaux sociaux

Cuito (Angola) - Les parents et les tuteurs devraient encourager leurs enfants à utiliser correctement les services de médias sociaux, pour un meilleur apprentissage de l'enseignement et pour corriger les comportements répréhensibles dans la société.

L'idée est du directeur de la médiathèque Abel Abraão, à Cuito, province de Bié, Calvino Josias Kachambalele, dans des déclarations samedi à l'ANGOP, sur le rôle de la médiathèque locale dans cette partie du pays.

Malgré l'engagement des bibliothécaires en matière d'orientation et de conseil, en vue de faire évoluer les comportements des jeunes, certains utilisateurs de la médiathèque insistent pour rechercher, via Internet, des sujets répréhensibles pour la société, en particulier des vidéos à contenu obscène.

Selon le responsable, dans la médiathèque, il n'est pas possible d'accéder à ces vidéos, car elles sont bloquées, mais le gros problème réside dans l'accès gratuit, où elles n'ont aucun moyen de contrôler.

D'autre part, Calvino Josias Kachambalele a informé que, depuis son inauguration, en 2019, plus de deux mille jeunes ont bénéficié d'une formation professionnelle, dans les spécialités de l'informatique du point de vue de l'usager, du protocole de statut cérémoniel et de l'étiquette, oratoire, décoration et arts et techniques d'archives modernes.

La formation fait partie du programme de formation du gouvernement, par le biais de la médiathèque de l'Angola, les propulsant vers le marché du travail.

Cette institution a déjà été visitée par environ trois mille 105 personnes, pour la plupart des jeunes, pour des services de recherche.

Inaugurée le 9 novembre 2019 par le ministre des Télécommunications et des Technologies de l'Information de l'époque, José Carvalho da Rocha, la médiathèque de Bié a été construite sur une superficie de 9160,00 mètres carrés, avec une capacité de servir deux mille personnes par jour.

L'idée est du directeur de la médiathèque Abel Abraão, à Cuito, province de Bié, Calvino Josias Kachambalele, dans des déclarations samedi à l'ANGOP, sur le rôle de la médiathèque locale dans cette partie du pays.

Malgré l'engagement des bibliothécaires en matière d'orientation et de conseil, en vue de faire évoluer les comportements des jeunes, certains utilisateurs de la médiathèque insistent pour rechercher, via Internet, des sujets répréhensibles pour la société, en particulier des vidéos à contenu obscène.

Selon le responsable, dans la médiathèque, il n'est pas possible d'accéder à ces vidéos, car elles sont bloquées, mais le gros problème réside dans l'accès gratuit, où elles n'ont aucun moyen de contrôler.

D'autre part, Calvino Josias Kachambalele a informé que, depuis son inauguration, en 2019, plus de deux mille jeunes ont bénéficié d'une formation professionnelle, dans les spécialités de l'informatique du point de vue de l'usager, du protocole de statut cérémoniel et de l'étiquette, oratoire, décoration et arts et techniques d'archives modernes.

La formation fait partie du programme de formation du gouvernement, par le biais de la médiathèque de l'Angola, les propulsant vers le marché du travail.

Cette institution a déjà été visitée par environ trois mille 105 personnes, pour la plupart des jeunes, pour des services de recherche.

Inaugurée le 9 novembre 2019 par le ministre des Télécommunications et des Technologies de l'Information de l'époque, José Carvalho da Rocha, la médiathèque de Bié a été construite sur une superficie de 9160,00 mètres carrés, avec une capacité de servir deux mille personnes par jour.