Transports: L'Angola et la Turquie analysent le renforcement de la coopération bilatérale

  • Le ministre angolais des Transports, Ricardo D'Abreu (à gauche), avec le ministre turc des Transports et des Infrastructures, Adil Karaismailoglu.
Luanda - Le ministre des Transports, Ricardo Viegas D’Abreu, a analysé mardi à Ankara, en Turquie, avec son homologue turc, Adil Karaismailoglu, le renforcement de la coopération bilatérale dans le secteur qu'il dirige.

Ricardo D'Abreu a discuté de la coopération dans les domaines de l'aviation civile et des infrastructures ferroviaires avec Adil Karaismailoglu, et a invité les hommes d'affaires turcs des sous-secteurs maritime, portuaire et ferroviaire à investir en Angola.

Il a parlé des opportunités d'investissement étranger dans le pays, telles que l'appel d'offres public international sur la modernisation et la gestion du port de Lobito, récemment lancé, ainsi qu'un autre lié au corridor de Lobito est en cours de préparation.

Le ministre angolais a considéré la visite comme une nouvelle étape dans le renforcement des relations entre les deux pays et a souhaité que l'Angola et la Turquie puissent nouer des relations stratégiques d'intérêt mutuel.

Selon une note envoyé  à l'ANGOP, le programme de visites de Ricardo D'Abreu comprend des visites et des rencontres, à Istanbul, avec les principaux groupes d'entreprises des segments Transport et Infrastructure, en particulier la société Yapi Merkezi.

Yapi Merkezi a construit le tunnel Eurasie, immergé à une profondeur de plus de 100 mètres, d'une longueur de 14 kilomètres, dans le détroit du Bosphore, considéré comme un "art emblématique" de l'ingénierie turque.

Ces rencontres sont également l'occasion d'explorer le marché turc, puisque le ministre angolais partagera la vision et les projets du Plan directeur national du secteur des transports et des infrastructures routières.

L'occasion sera également pour Ricardo D'Abreu de présenter le projet de construction du métro de surface de Luanda, qui est en cours de forge et dont la construction nécessite la présence, entre autres, de compétence et d'investissement.

Au cours de son séjour dans ce pays, le responsable du gouvernement angolais s'entretiendra également avec des responsables de Turkish Airlines et, avant son retour en Angola, il lui sera présenté les étapes de la construction et de l'exploitation du nouvel aéroport d'Istanbul, inauguré il y a deux ans et considéré comme l'un des plus grands et des plus modernes au monde.

La délégation angolaise comprend des hauts fonctionnaires de la compagnie de transport aérien angolais - TAAG, de l'Autorité nationale de l'aviation civile et du ministère des Transports.

Ricardo D'Abreu a discuté de la coopération dans les domaines de l'aviation civile et des infrastructures ferroviaires avec Adil Karaismailoglu, et a invité les hommes d'affaires turcs des sous-secteurs maritime, portuaire et ferroviaire à investir en Angola.

Il a parlé des opportunités d'investissement étranger dans le pays, telles que l'appel d'offres public international sur la modernisation et la gestion du port de Lobito, récemment lancé, ainsi qu'un autre lié au corridor de Lobito est en cours de préparation.

Le ministre angolais a considéré la visite comme une nouvelle étape dans le renforcement des relations entre les deux pays et a souhaité que l'Angola et la Turquie puissent nouer des relations stratégiques d'intérêt mutuel.

Selon une note envoyé  à l'ANGOP, le programme de visites de Ricardo D'Abreu comprend des visites et des rencontres, à Istanbul, avec les principaux groupes d'entreprises des segments Transport et Infrastructure, en particulier la société Yapi Merkezi.

Yapi Merkezi a construit le tunnel Eurasie, immergé à une profondeur de plus de 100 mètres, d'une longueur de 14 kilomètres, dans le détroit du Bosphore, considéré comme un "art emblématique" de l'ingénierie turque.

Ces rencontres sont également l'occasion d'explorer le marché turc, puisque le ministre angolais partagera la vision et les projets du Plan directeur national du secteur des transports et des infrastructures routières.

L'occasion sera également pour Ricardo D'Abreu de présenter le projet de construction du métro de surface de Luanda, qui est en cours de forge et dont la construction nécessite la présence, entre autres, de compétence et d'investissement.

Au cours de son séjour dans ce pays, le responsable du gouvernement angolais s'entretiendra également avec des responsables de Turkish Airlines et, avant son retour en Angola, il lui sera présenté les étapes de la construction et de l'exploitation du nouvel aéroport d'Istanbul, inauguré il y a deux ans et considéré comme l'un des plus grands et des plus modernes au monde.

La délégation angolaise comprend des hauts fonctionnaires de la compagnie de transport aérien angolais - TAAG, de l'Autorité nationale de l'aviation civile et du ministère des Transports.