Le gouvernorat de Huambo prévoit de renforcer la flotte de transports publics

  • De nouveaux bus pourraient aider à minimiser le manque de transport de passagers
Huambo (Angola) – Le Gouvernorat de la province de Huambo envisage de renforcer, dans les prochains jours, la flotte de transport public de voyageurs, avec la tenue, à partir de mercredi, de l'appel d'offres public pour l'exploitation de 10 nouveaux bus.

Il s'agit de bus d'une capacité de 62 places chacun, qui devraient être mis à disposition de la population, dans le cadre du renforcement et de la réorganisation du transport routier urbain de voyageurs.

Selon le directeur du Bureau local des transports, de la circulation et de la mobilité urbaine, Joaquim Solinga, qui intervenait lors de la présentation publique des candidatures à l'exploitation des moyens, après la sélection des opérateurs, les 10 bus serviront à renforcer les flottes urbaines et interurbaines.

Sans indiquer la date de publication des résultats, il a informé que l'appel d'offres, dans lequel six opérateurs sont inscrits, passe au stade de l'évaluation des résultats par la commission créée à cet effet.

Quant au paiement, il a expliqué que, sur la base des critères établis dans l'instruction n°3 du ministère des Transports, les bus, évalués à plus de 58 millions de Kwanzas, devraient être payés pendant 10 ans, avec un paiement mensuel de 463 000 Kz.

Avant cela, selon le responsable, les opérateurs sont soumis au paiement de 2.918 mille Kwanzas, à titre de premier versement, correspondant à 5% du montant total.

Avec ces 10 nouveaux bus, la province de Huambo, habitée par 2 millions 519 mille 309 habitants, en comptera un total de 40, mais il en faudra 49 autres pour améliorer la circulation des personnes et des biens.

Il s'agit de bus d'une capacité de 62 places chacun, qui devraient être mis à disposition de la population, dans le cadre du renforcement et de la réorganisation du transport routier urbain de voyageurs.

Selon le directeur du Bureau local des transports, de la circulation et de la mobilité urbaine, Joaquim Solinga, qui intervenait lors de la présentation publique des candidatures à l'exploitation des moyens, après la sélection des opérateurs, les 10 bus serviront à renforcer les flottes urbaines et interurbaines.

Sans indiquer la date de publication des résultats, il a informé que l'appel d'offres, dans lequel six opérateurs sont inscrits, passe au stade de l'évaluation des résultats par la commission créée à cet effet.

Quant au paiement, il a expliqué que, sur la base des critères établis dans l'instruction n°3 du ministère des Transports, les bus, évalués à plus de 58 millions de Kwanzas, devraient être payés pendant 10 ans, avec un paiement mensuel de 463 000 Kz.

Avant cela, selon le responsable, les opérateurs sont soumis au paiement de 2.918 mille Kwanzas, à titre de premier versement, correspondant à 5% du montant total.

Avec ces 10 nouveaux bus, la province de Huambo, habitée par 2 millions 519 mille 309 habitants, en comptera un total de 40, mais il en faudra 49 autres pour améliorer la circulation des personnes et des biens.