Un hélicoptère s'écrase et fait deux morts à Benguela

  • Helicópteros da força aérea angolana
Benguela - Un hélicoptère de marque Alouette, immatriculé H233, s'est écrasé ce mercredi dans la région de Capilongo, à 75 kilomètres de la ville de Benguela, faisant deux morts et deux blessés graves, a appris l'ANGOP.

Selon des témoins sur les lieux, interviewés par Radio Benguela, l'accident s'est produit vers 9h00 et les blessés ont été transportés dans un état grave à l'hôpital Geral de Benguela.

L'agriculteur Kapindala Kandulo, témoin de l'accident, a déclaré que l'avion de l'École militaire d'aéronautique de Lobito transportait quatre personnes.

Il a rapporté que les blessés avaient été transportés au HGB par un autre agriculteur, après intervention rapide des habitants du quartier.

Cependant, l'ANGOP a constaté que des spécialistes de l'armée de l'air nationale, notamment de la base aérienne de Catumbela et de l'école aéronautique de Lobito, étaient sur place pour les investigations, afin de déterminer les causes de l'accident.

En 1995, un autre accident d'avion dans la province de Benguela a tué la quasi-totalité des joueurs de l'équipe de football de Maboque, lorsque l'appareil qui les transportait a heurté une montagne.

Selon des témoins sur les lieux, interviewés par Radio Benguela, l'accident s'est produit vers 9h00 et les blessés ont été transportés dans un état grave à l'hôpital Geral de Benguela.

L'agriculteur Kapindala Kandulo, témoin de l'accident, a déclaré que l'avion de l'École militaire d'aéronautique de Lobito transportait quatre personnes.

Il a rapporté que les blessés avaient été transportés au HGB par un autre agriculteur, après intervention rapide des habitants du quartier.

Cependant, l'ANGOP a constaté que des spécialistes de l'armée de l'air nationale, notamment de la base aérienne de Catumbela et de l'école aéronautique de Lobito, étaient sur place pour les investigations, afin de déterminer les causes de l'accident.

En 1995, un autre accident d'avion dans la province de Benguela a tué la quasi-totalité des joueurs de l'équipe de football de Maboque, lorsque l'appareil qui les transportait a heurté une montagne.