Le ministre veut redynamiser les entreprises touristiques

  • Le ministre de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement Jomo Fortunato (à droite) remet un certificat de mérite au mannequin Maria Borges
Luanda – Le ministre de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, Jomo Fortunato, a souligné, vendredi, à Luanda, la nécessité de redynamiser les entreprises touristiques du pays, compte tenu des conséquences de la pandémie du Covid-19.

Selon le gouvernant, qui s'exprimait lors de la cérémonie de présentation du projet "Ensemble et tous pour le tourisme" et de la consécration du modèle international Maria Borges comme ambassadrice du tourisme angolais, Jomo Fortunato a dit qu'il était urgent de trouver des mécanismes et des solutions rapides en vue de sauver et de redynamiser les entreprises touristiques sur le territoire national.

"Environ 90 pour cent des agences de voyages en Angola sont inactives depuis plus d'un an, avec des conséquences économiques très graves", a-t-il indiqué.

Dans ce contexte, le ministre a souligné que des efforts sont déployés conjointement avec le ministère de l'Économie et de la Planification et d'autres institutions exécutives afin de trouver des solutions rapides pour l'intégration des entreprises de tourisme dans les mesures de secours créées pour atténuer la situation difficile vécue par les professionnels du secteur en ce moment du Covid-19.

Pour le gouvernant, le projet « Ensemble et tous pour le tourisme » permettra, dans une certaine mesure, de comprendre l'importance et les valences de ce secteur stratégique, éveillant ainsi la société à l'apport qui peut en découler, une fois correctement valorisé et exploité.

Quant à la stratégie de promotion touristique, Jomo Fortunato a indiqué qu'elle sera opérationnalisée à deux vitesses, au niveau international et interne, avec l'amélioration des conditions d'accueil nécessaires.

«Au niveau international et avec la consécration de Maria Borges en tant qu'ambassadrice du tourisme, dans le but d'attirer des touristes et des investisseurs potentiels en Angola, cela améliorera notre image de marque à l'étranger en tant que future destination touristique prometteuse », a-t-il signalé.

Selon le gouvernant, qui s'exprimait lors de la cérémonie de présentation du projet "Ensemble et tous pour le tourisme" et de la consécration du modèle international Maria Borges comme ambassadrice du tourisme angolais, Jomo Fortunato a dit qu'il était urgent de trouver des mécanismes et des solutions rapides en vue de sauver et de redynamiser les entreprises touristiques sur le territoire national.

"Environ 90 pour cent des agences de voyages en Angola sont inactives depuis plus d'un an, avec des conséquences économiques très graves", a-t-il indiqué.

Dans ce contexte, le ministre a souligné que des efforts sont déployés conjointement avec le ministère de l'Économie et de la Planification et d'autres institutions exécutives afin de trouver des solutions rapides pour l'intégration des entreprises de tourisme dans les mesures de secours créées pour atténuer la situation difficile vécue par les professionnels du secteur en ce moment du Covid-19.

Pour le gouvernant, le projet « Ensemble et tous pour le tourisme » permettra, dans une certaine mesure, de comprendre l'importance et les valences de ce secteur stratégique, éveillant ainsi la société à l'apport qui peut en découler, une fois correctement valorisé et exploité.

Quant à la stratégie de promotion touristique, Jomo Fortunato a indiqué qu'elle sera opérationnalisée à deux vitesses, au niveau international et interne, avec l'amélioration des conditions d'accueil nécessaires.

«Au niveau international et avec la consécration de Maria Borges en tant qu'ambassadrice du tourisme, dans le but d'attirer des touristes et des investisseurs potentiels en Angola, cela améliorera notre image de marque à l'étranger en tant que future destination touristique prometteuse », a-t-il signalé.