Quarta, 20 de Janeiro de 2021
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Cameroun: cinq militaires tués par Boko Haram dans l'Extrême-Nord


16.09.2019 - lun. : 15'51 - Mise à jour 16.09.2019 - lun. : 15'51

YAOUNDE (Xinhua) -- Cinq soldats camerounais ont été tués dans une attaque de la secte islamiste Boko Haram survenue dans la nuit de samedi à dimanche dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord, a rapporté dimanche la presse locale.


L'incident s'est produit à Soueram, petite localité frontalière à proximité du lac Tchad. L'incursion a été confirmée par des sources sécuritaires jointes par Xinhua dimanche, ajoutant que huit soldats ont également été blessés.

Le bilan du côté des djihadistes reste pourtant inconnu.

Cette attaque intervient deux jours après l'assassinat des deux civils par Boko Haram à Kerawa, toujours dans l'Extrême-Nord. Jeudi dernier, l'armée camerounaise a annoncé l'arrestation d'une vingtaine d'informateurs et de facilitateurs de Boko Haram dans cette région.

Actif depuis 2014 au Cameroun, Boko Haram a tué plus de 2.000 personnes, selon un bilan établi par les ONGs cité par la presse locale.