Sábado, 28 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Paula Coelho qualifie de stable l'environnement en Angola


10.03.2018 - sam. : 14'37 - Mise à jour 10.03.2018 - sam. : 16'08

Photo: Cortesia

Luanda - La ministre de l'Environnement, Paula Coelho, déclaré que l'Angola était un pays écologiquement stable en raison de l'absence de niveaux élevés d'émissions de gazes polluants.


          D'après la ministre, les raisons de cet équilibre sont basées sur les bas niveaux d'industrialisation.

         Se confiant vendredi au quotidien "Jornal de Angola"  Paulo Coelho a dit que malgré que le pays soit en voie de développement “nous nous ne considérons pas un État polluant”.

         Cependant, elle a alerté sur l'existence des facteurs écologique critiques comme le réseau d'assainissement défaillant, la gestion des résidus solides, la sécheresse et la désertification qui peuvent influencer l’environnement.

         Pour la ministre, la croissance économique que l'Angola prétend atteindre passait par l'exploitation des ressources naturelles, ce qui oblige la prise des mesures préventives pour atténuer les impacts négatives sur l'environnement.